• slideheader0
    slideheader0
  • slideheader1
    slideheader1
  • slideheader2
    slideheader2
  • slideheader3
    slideheader3
  • slideheader4
    slideheader4
  • slideheader5
    slideheader5
  • slideheader6
    slideheader6
  • slideheader7
    slideheader7
  • slideheader8
    slideheader8
  • slideheader9
    slideheader9
  • slideheader10
    slideheader10
  • slideheader11
    slideheader11
  • slideheader12
    slideheader12
  • slideheader13
    slideheader13
  • slideheader14
    slideheader14
  • slideheader15
    slideheader15

Projets et Publications
Projets et Publications
Projets et Publications
Projets et Publications
Previous Next Play Pause
1 2
A+ A A-

Projects et Publications

Les travaux de l’Association depuis sa fondation

Présentation du Diwan du Maître Hafez de Shiraz

    Le 26 décembre 2006, une semaine après sa fondation, l’Association organisa l’ouverture de ses activités, qui prit la forme d’un colloque savant et littéraire au cours duquel fut présenté le livre d’une valeur inestimable : le Diwan du Maître Hafez de Shiraz.
    Ont participé à ce colloque des professeurs de lettres et des critiques littéraires, et y assista un public nombreux de Marrakech. Les intervenants au colloque comprenaient :
Charles-Henri de Fouchecourt de l’Université de la Sorbonne, France
Hassan Mazouni, de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech
Omar Benaïssa, chercheur indépendant, Paris
ainsi que l’artiste Françoise Atlan, qui contribua pour l’occasion par un intermède de musique Gharnatie.
    Le colloque se déroula à Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, Médina.


Première édition du Festival international “Samā‘ Marrakech pour les Rencontres et la musique soufies”, du 2 au 6 mai 2007

Cette édition se déroula sous le Haut patronnage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Rencontres

Colloque “Le soufisme : l’Arbre de la Connaissance et de l’Amour”
Audition du samā‘
Soirées de musique soufie : le cénacle nocturne Mahassine al Majaliss.
Récitatif du livre des Indices de grâces prophétiques de Sidi Benslimane Al-Jazuli et du livre de La Guérison de l’Imam Al-Qadi Ayyad.
Hommage à Al-Hajj Abdellatif Benmansour, grand maître du samā‘ au Maroc.

Cette édition se déroula en divers lieux de mémoire de Marrakech :
Pavillon de la Ménara, palais de la Bahia, Qsour Agafay, jardin de Moulay Abdessalam, zaouia de Tameslouht, Maison des chorfas Maslouhis, mausolées des sept saints, parvis de la Mosquée de la Koutoubia.

Les participants au colloque :

Du Maroc :

– Bensalem Himmich
– Nezha Berrada
– Rajae Benchemsi
– Abdelilah Benaarafa
– Jaafar Kansoussi
– Touria Iqbal
– Touhami Alharraq
– Ahmed Belhaj Aït Ouarham
– Ahmed Alkhalii
– Noureddine Assoufi

De France :

– Mouhyi Addine Yahya
– Bruno Pinchard
– Pierre Lory
– Eric Geoffroy


Les ensembles de samā‘ participants :


Du Maroc :

– L’Ensemble de Sidi Belabbes de Marrakech, sous la direction de Al-Hajj Mohammed Azzeddine.
– L’Ensemble “Dhakirine” de Rabat, sous la direction du Maître Touhami Alharraq.
– L’Ensemble de l’Imam Ibn Al-Arif de Marrakech, sous la direction de Al-Hajj Idris Souabni.
– Les Ensembles des gens des Indices des grâces prophétiques de Marrakech.

De Syrie :

L’Ensemble Al-Kindi, sous la direction du regretté Maître Hamza Chakour et de Maître Julien Jalaleddine Weiss.

D’Egypte :

L’Ensemble “Sayid Imam” pour le chant soufi.



Salon littéraire Diwan Al-Adab

Le 7 juin 2007

Présentation du livre Nafḥ aṭ-ṭīb (Le parfum exhalé du tendre rameau d’Al-Andalus) de Ahmad Al-Maqqari.
Conférence de Touhami Alharraq, en présence de maître Al-Hajj Mohammed Bajeddoub et du conteur Mohammed Bariz. A propos de Zyriab et de Shushtari à travers le livre Nafḥ aṭ-ṭīb.
Lieu de la rencontre : Dar Benhalima.


Le 27 juin 2007

Présentation du livre Le renouvellement du discours soufi de Ahmed Boukari Charkaoui


Ahmed Alboukari Charkaoui,, professeur d’histoire à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech.
Lieu de la rencontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Almaslouhi, dans le quartier Elqsour.

Le 4 avril 2007

Présentation du roman L’océan du nūn


Abdelilah Benaarafa : chercheur en soufisme, romancier et membre de la commission culturelle de l’ISESCO.
Présentation par Jaafar Kansoussi
Lieu : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Almaslouhi, dans le quartier Elqsour.


Le Voyage à Damas
Le 26 décembre 2007

Rencontre autour du sujet : Le voyage à Damas, sur les traces du Sheikh Muḥyī Ad-Dīn Ibn ‘arabī
Exposition de l’artiste Mohammed Mourabiti.
Lieu de la rencontre : Dar Cherifa, quartier Mouassine.




Deuxième édition du Festival international Samā‘ Marrakech pour les Rencontres et la Musique soufies
Du 7 au 11 mai 2008

Cette édition se déroula sous le Haut patronnage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Rencontres

Colloque “Miroirs de princes : hommage au sultan Yusuf Ibn Tashafine, bâtisseur de Marrakech”.
Colloque “L’héritage des Awliyas : la sagesse de l’Homme Parfait face à la Nature.”
Colloque “Les horizons de la lettre, ses racines spirituelles : hommage à l’écrivain égyptien Gamal Ghitany.”
Exposition “Le palmier Adamique” du photographe Anas Bennani.
Hommage à l’artiste Maître Abdelmajid Alfarrane, pilier du chant au Maroc.
Ecoute du samā‘.
Cénacle nocturne : Mahassine al Majaliss

Cette édition se déroula en divers lieux de mémoire de Marrakech :
Pavillon de la Ménara, palais de la Bahia, Qsour Agafay, jardin de Moulay Abdessalam, palais Souleïman, Riad Almazhar, Dar Berrada, parvis de la Mosquée Koutoubia.


Les Miroirs de Princes : Hommage au sultan Yusuf Ibn Tashafine, bâtisseur de la ville de Marrakech

    Les Miroirs des Princes, également nommés Divan des Rois, constituent un genre littéraire rédigé par les Sages et les grands Maîtres soufis à l’adresse des princes, axé sur la Nassiha (l’admonestation) prônant un art de vivre et une bonne gouvernance.
    Ces trésors de sagesse universelle sont formulés par le truchement d’épopées initiatiques, de poèmes épiques, de romans ou encore de contes initiatiques s’inspirant des hauts faits des héros légendraires de l’Islam ou reconduisant certaines figures emblématiques de l’Inde, de la Perse, de la Grèce et de Rome.
    Cette première thématique portera essentiellement cette année sur le Sultan Yusuf Ibn Tashafine (né en 410 h et mort en 500 h), fondateur de la ville de Marrakech et artisan de l’Etat central au Maroc.
    Cet illustre prince qui tenait aussi du contemplatif, fut un disciple soufi, vivant et agissant selon les idéaux et modes de vie des maîtres spirituels. Feu Sa Majesté le Roi Mohammed V réhabilite le Prince almoravide en érigeant un mausolée en souvenir de sa mémoire vénérée à l’ombre de la Koutoubia, en 1959, au lendemain de l’Indépendance.
    Fidèle aux grands principes spirituels, c’est au nom de l’Amour que Yusuf Ibn Tashafine fonda la cité de Marrakech en hommage à sa femme Zaynab Annafzaouiya qui fut aussi sa conseillère et tenait auprès de lui le rang de ministre.
    Champion de l’unité des deux rives, celle du Maghreb et de l’Andalus, il s’assura aussi bien de l’assentiment du Califat de Bagdad que de l’acquiescement de l’Imam Ghazali, haute autorité spirituelle de son époque.
    La présence almoravide qui embrassa jusqu’au fleuve du Sénégal, là où se nourrissent les racines africaines du Maroc, aurait-elle atteint également l’autre Gharb Al Aqsa (les Amériques) avant la lettre comme semblent le suggérer certains chercheurs contemporains ?
    Ainsi, Al Mouniya aspire-t-elle à réinscrire Marrakech à l’horizon de ces mêmes principes qui prévalurent aux temps de sa fondation et de son fondateur.


L’Insan Al Kamil : L’Homme Universel Parfait face à la Nature

    Selon la tradition soufie, l’Homme est un abrégé du Monde. Il est créé selon la forme universelle divine et totalise en lui toutes les réalités cosmiques et métacosmiques. C’est ainsi qu’il doit exercer sa connaissance sur le monde qui lui est confié et dont il a la charge. Cette doctrine atteint son aboutissement à partir du 13ème siècle (7ème siècle de l’hégire) et influence en profondeur les milieux soufis jusqu’à nos jours.
    Les axes majeurs de réflexion de ces rencontres analysent la notion de l’Homme Universel Parfait dans son rapport au concept de nature et de l’histoire de celle-ci dans les cultures respectives du monde musulman et de l’occident antique et médiéval. Et la place de l’homme dans la nature : N’est-il qu’un chaînon de l’évolution ou un être central dont la vocation est unique et supérieure comme l’enseignent les grandes traditions religieuses ?
    L’homme se définit notamment par sa capacité à influer sur la nature et à la transformer. Comment concevoir les rapports entre nature et culture, en particulier dans une perspective traditionnelle telle que les métiers d’artisanat qui ont développé un certain type de rapport aux éléments naturels reliant un savoir, une pratique et une sagesse ?
    Dans les cultures anciennes mais aussi à l’époque moderne le rapport de l’homme à la nature a puissamment nourri vies religieuses et voies de sagesse, philosophies et spiritualités. Ces formes culturelles sont toujours porteuses de sens et stimulantes face au défi de notre temps. La contemplation de la nature est l’un des thèmes à l’œuvre dans les cultures traditionnelles, en Orient et en Occident, tel est le cas pour l’expérience spirituelle, soufie notamment, la retraite au désert, l’approche symbolique ainsi que les approches de la nature par les “sciences traditionnelles” telles que l’alchimie…
    L’humanité, aujourd’hui impuissante face aux problèmes irrésolus que pose son environnement naturel, est confrontée aux périls d’exploitation, de destruction, de crainte de la nature, mais elle est également ouverte à la promesse de la contemplation et de la protection de celle-ci. Comment la sagesse de l’Insan Al Kamil, laquelle a guidé des générations de Maîtres spirituels et de contemplatifs, peut-elle à nouveau inspirer la réflexion et nourrir l’horizon de la médiation d’Orient et d’Occident de nos jours ?
    En organisant ces rencontres, Marrakech, cité emblématique, sise à la fois à l’orient de l’occident et à l’occident de l’orient, œuvre au rayonnement d’une parole partagée entre ces deux horizons.


Programme de cette édition
Et les ensembles de samā‘ participants


Mercredi 7 mai
De 17h à 20h, au pavillon de la Ménara :
– Cérémonie d’ouverture des rencontres
– Exposition : Le Palmier Adamique
– Concert de samā‘ :
– L’ensemble de Sidi Belabbes (Marrakech)
– L’ensemble iranien de samā‘ anime une commémoration pour Mawlanatre Jalal Ad-Din Ar-Rumi

Jeudi 8 mai
De 10h à 19h, au pavillon de la Ménara :
– Exposition : Le Palmier Adamique

De 10h à 13h, au palais Souleïman :
– Colloque « Les Miroirs de Princes : hommage au sultan Yusuf Ibn Tashafine, bâtisseur de Marrakech ».

De 16h à 17h30 :
– Concert de samā‘ au jardin de Moulay Abdessalam, animé par l’ensemble Al-Anwar (Tameslouht)

De 18h à 20h, au palais de la Bahia :
– Colloque « Les Miroirs de Princes : hommage au sultan Yusuf Ibn Tashafine, bâtisseur de Marrakech ».

De 21h à 23h, au palais de la Bahia :
Concert de samā‘, animé par :
L’ensemble de samā‘ du Sénégal
L’ensemble Ibn ‘arabī de Tanger dirigé par Ahmad Lakhlii

A partir de 23h30 au Qsour Agafay :
Cénacle nocturne Mahassine al Majaliss : Les mélopées du Poème
Vendredi 9 mai
De 10h à 19h, au pavillon de la Ménara :
– Exposition : Le Palmier Adamique

De 10h à 12h :
Concert de samā‘ “As-Sabbuhi‘”, à la zaouia tijanyia, quartier Mouassine.

De 16h à 17h30 :
– Concert de samā‘ dans le jardin de Moulay Abdessalam, animé par l’ensemble de l’Imam Ibn Al-‘arīf

De 18hà 20h, au Riad Al-muzhir (Derb Addaqqaq, Bab Doukkala) :
– Colloque : « L’Homme Universel Parfait face à la Nature. »
De 21h à 23h :
– Concert de samā‘ sur le parvis de la Mosquée Koutoubia, animé par :
– l’ensemble de l’institution Dhkirine de Rabat
– les gens des Indices des grâces prophétiques de Marrakech
– Hommage au chanteur Maître Abdelmajid Alfarrane


Samedi 10 mai
De 6h à 8h, au pavillon de la Ménara :
– Concert de musique andalusi à l’aube
Ensemble Chabab Al-Andalus, sous la direction de Amine Dabi, et Al-Hajj Mohammed Bajeddoub au chant

De 10h à 19h, au pavillon de la Ménara :
– Exposition Le Palmier Adamique

De 11h à 13h, à Dar Berrada (Jbel Lakhdar) :
– Colloque : « L’Homme Universel Parfait face à la Nature. »

De 16h à 17h30, au jardin Moulay Abdessalam :
– Concert de samā‘ : ensemble égyptien de samā‘ soufi “Qasr Al-Ghuri”

De 18h à 20h, au palais Bahia :
– Colloque : « L’Homme Universel Parfait face à la Nature. »

De 21h à 23h, au palais Bahia :
– Concert de samā‘ avec le chanteur Al-Hajj Mohammed Bajeddoub.

A partir de 23h au Qsour Agafay :
– Cénacle nocturne Mahassine al Majaliss : les mélodies du Poème


Dimanche 11 mai

A partir de 9h :

– Visite des mausolées des sept saints de Marrakech, départ à partir du mausolée de Sidi Yusuf Benali

De 10h à 19h, au pavillon de la Ménara :
– Exposition Le Palmier Adamique

De 17h à 19h, au palais Soueïman :
– Colloque « Les horizons de la lettre, ses racines spirituelles »
– Hommage à l’homme de lettres et l’écrivain égyptien Gamal Ghitany

De 20h à 22h, au palais Souleïman :
– Concert de samā‘ animé par :
– L’ensemble égyptien de samā‘ soufi “Qasr Al-Ghuri”
– L’ensemble de la zaouia Charkaouia pour l’éloge prophétique et le samā‘ “Abu Al-Jaad”
– Clôture de cette édition


Les participants aux colloques :


« Les Miroirs de Princes : hommage au sultan Yusuf Ibn Tashafine, bâtisseur de Marrakech » :

Du Maroc :
– Bahija Simou : Historienne et auteure de nombreux ouvrages autour de l’histoire militaire du Maroc ; directrice des Archives Royales.
– Touria Iqbal : Poétesse et chercheure en taṣawwuf.
– Abdelaziz Tilani : Universitaire rattaché à la direction des Archives Royales.
– Jaafar Kansoussi : Directeur de l’Association Al Mounyia de Marrakech et chercheur spécialiste en taṣawwuf.
– Moulay Hicham Essaïdi : Poète et chercheur en patrimoine soufi marocain.

Du Sénégal :
– Ibrahim Mahmoud Jop : Secrétaire général de la Rabitat des Ulémas du Maroc et du Sénégal.

D’Espagne :
– Al-Mahdi Florès: Professeur d’Etudes linguistiques arabes, latines et grecques au Conservatoire des langues de Sebta.


Colloque : « L’Homme Universel Parfait face à la Nature »

Du Maroc :
– Jaafar Kansoussi : Directeur de l’Association Al Mounyia de Marrakech et chercheur spécialiste en taṣawwuf.
– Mohammed Belbahloul Rahhali : Chercheur en taṣawwuf, directeur de l’école Rahhalyia et membre de la Rabitat Mohammadienne des Ulémas de Marrakech.
– Rajae Benchemsi : Poétesse, écrivaine et critique littéraire.
– Abdelilah Benarafa : Ecrivain, poète et chercheur en taṣawwuf, membre du Comité culturel de l’ISESCO.
– Ahmed Belhaj Aït Ouarham : Poète, écrivain et chercheur en taṣawwuf.

D’Algérie :
– Mohammed Aliid Attamassini : Chercheur en taṣawwuf, éditeur du patrimoine soufi du grand Maghreb Arabe.

D’Iran :
– Nehad Shahbazi : Professeure à l’Université de Téhéran, spécialiste du taṣawwuf.

De France :
– Omar Benaïssa : Ecrivain, traducteur et chercheur en Etudes akbariennes.
– Paul Fenton : Professeur d’Etudes arabes à l’Université de Paris Sorbonne.
– Philippe Faure : Historien spécialiste du Moyen-Age, Professeur à l’Université d’Orléans, spécialiste de la spiritualité chrétienne ancienne, directeur de la revue « Connaissance des religions ».


D’Espagne :
– Victor Palleja de Bustinza: Professeur à l’Université d’Alicante, traducteur spécialiste des Etudes Akbariennes.

D’Italie :
– Abdessamad Ourizi : Chercheur, spécialiste du taṣawwuf de l’Occident Musulman.



Hommage à l’homme de lettres Arabe, l’écrivain Egyptien Gamal Ghitany

Du Maroc :
– Le Docteur Ahmed Taoufiq : Ministre des Habous et des Affaires Islamiques, Historien et spécialiste du taṣawwuf dans le monde Islamique.
– Mohammed Bennis : Poète et universitaire.
– Mohammed Aït Laamim : Critique littéraire et traducteur.

De France :
– Mohammed Saad Eddine Alyamani : Ecrivain, traducteur et spécialiste de l’occident Islamique, responsable de la bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.
– Jean-François Clément : Universitaire, chercheur en anthropologie des sociétés maghrébines.


Cénacles notures Mahassine al Majaliss : les mélodies du Poème

Du Maroc :
– Ahmed Belhaj Aït Ouahram : Poète, écrivain et chercheur en taṣawwuf.
– Ahmed Lakhlii : Chercheur en taṣawwuf, directeur de l’Association Ibn ‘arabī, animateur d’émissions audio-visuelles autour du taṣawwuf.
– Al-Hajj Mohammed Bajeddboub : Musicien, maître de samā‘, fondateur de l’ensemble des Jeunes d’Al-Andalus.
– Touria Iqbal : Poétesse et traductrice, s’occupe de taṣawwuf.
– Moulay Hicham Essaïdi : Poète et chercheur en patrimoine soufi marocain





Célébration

Vendredi 17 octobre 2008

Contribution à la célébration de Madame Saida Amlah, à l’occasion de l’honneur qui lui fut donné d’adresser l’une des leçons hassaniennes du mois de Ramadan en présence de l’Emir des Croyants – que Dieu l’assiste !

Jaafar Kansoussi
Abderrahmane Kadimi, membre du Conseil des Ulémas de Marrakech.

Cette célébration se déroula à Dar Chrifa, quartier Mouassine.



Diwan littéraire

Majalis Nafḥ aṭ-ṭib


Premier salon
Dimanche 2 novembre 2008

    Présentation et étude du livre Nafḥ aṭ-ṭib (Le parfum exhalé du tendre rameau d’Al-Andalus, et le souvenir de son ministre Lisān Ad-Dīn Ibn Al-Ḫaṭīb.)
    Cette somme recueille la quintessence de l’histoire, de la littérature, du taṣawwuf, de la pensée, de la poésie, des biographie des hommes et des femmes, célébrant les hauts faits des gens d’Al-Andalus et du Maroc, et rassemblant les excellences humaines dans leur diversité. Il fut imprimé pour la première fois par l’imprimerie Bulaq, dans le Mashreq, en 1679, puis en Europe en 1855, et enfin au Mashreq, dans une édition minutieuse, en 1949. Il est l’œuvre du maître savantissime Aḥmad Ibn Muḥammad Al-Maqarrī, mort en 1041H.

    La conférence introductive de Monsieur Abderrahmane Kadimi visait à faire connaître Al-Maqarrī.

Le salon se déroula au palais Souleïman (Dar Layadi), à 18 heures.


Deuxième salon
Vendredi 28 novembre 2008

– Conférence de Monsieur Abderrahmane Kadimi, sur les relations spirituelles et savante entre Al-Maqqarī et son maître Ad-Dilā’ī.
– Séance d’écoute du samā‘ et de musique andalouse, animée par le maître des interprètes de samā‘ et de musique andalouse, Al-Hajj Mohammed Bajeddoub.

 
Lieu de la rencontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.



Troisième salon
Samedi 12 décembre 2008

Conférence autour “Du cheval et de la chevalerie”, donnée par Mohammed Valsan, d’Italie.
Présentation par Jaafar Kansoussi

Le salon se déroula à la Kasbah Agafay, à 18 heures.


Quatrième salon
Samedi 3 janvier 2009

– Conférence de Monsieur Abderrahmane Kadimi autour de “La structure et la division en chapitres du livre Nafḥ aṭ-ṭīb”.
– Lectures d’extraits du livre et de certaines des gloses qui en ont été faites, par Moustapha Lamhaddar et par Mohammed Aït Laamim.
– Séance de lecture des Indices prophétiques et d’écoute de samā‘ animée par l’ensemble de Sidi Belabbes sous la direction de Monsieur le Professeur Mohammed Azzeddine.

Le salon se déroula au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Cinquième salon
Vendredi 30 janvier 2009

– Conférence du Docteur Abderrahmane Kadimi autour du sujet : “Les chapitres d’Ibn Al-Ḫaṭīb dans le livre Nafḥ aṭ-ṭīb”.
– Exposé accompagné de photographies autour des périples d’Ibn Al-Khatib en Andalousie et au Maroc, par l’écrivain et romancier Abdelaziz Bensaleh.
– Lecture d’extraits du livre L’Andalousie arabe de l’arabisante Maria Rosa Minuqual, par Moustapha Lamhaddar.
– Séance d’écoute du samā‘ et de musique andalouse, avec Al-Hajj Mohammed Bajeddoub et l’ensemble Al-Ahmadyia.
– Séance animée par le conteur Mohammed Bariz, qui lut des chapitres du Miiar de Lisan Ad-Din Ibn Al-Khatib.

Le salon se déroula au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Sixième salon
Vendredi 17 avril 2009

– Présentation, par le Docteur Abderrahmane Kadimi.
– Conférence autour de “L’histoire et la civilisation du pays d’Al-Andalus”, par Sidi Mohammed Bencherifa.

Lieu de la rencontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Septième salon
Samedi 4 juillet 2009

– Présentation par le responsable des salons des Effluves de la bonté, Monsieur le Professeur Jaafar Kansoussi, autour du sujet : “L’affaire Lisan Ad-Din Ibn Al-Khatib”.
– Conférence de Monsieur Abderrahmane Kadimi : “La jalousie des savants et la fin tragique d’Ibn Al-Khatib”.

Lieu de la rencontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Huitième salon
Samedi 12 décembre 2009

Conférence autour du sujet : “La pratique philosophique au Maroc et en Andalousie à travers le livre Nafḥ aṭ-ṭīb”
donnée par Mohammed Maouhoub, Université Cadi Ayyad.
Présentation par Monsieur le Professeur Jaafar Kansoussi.

Lieu de la rencontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Neuvième salon
Vendredi 30 octobre 2009

– Conférence autour du sujet : “La biographie du Maître Sīdī Aḥmad At-Tījānī, à l’occasion du bicentenaire de sa mort”
donnée par Mohammed Mahdi Kansoussi.
– Conférence autour du sujet : “La culture et les arts dans le palais du calife Omeyyade de Cordoue : présentation du Calife Al-Ḥakam Al-Mustanṣir”
donnée par Mohammed Tabarani, universitaire.
– Séance de musique andalouse animée par Maître Mohammed Azzeddine et l’Ensemble régional de musique Andalouse de Marrakech.

Lieu de la rencontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Le 13 mars 2009
Nuit du Mawlid


A la salle du parvis du palais municipal, en partenariat avec l’Association Dalail al Khayrat

Récitatifs du Coran

Conférence religieuse sur la biographie de Sayydunā Muḥammad – que la prière et la paix de Dieu soient sur lui.
Dalail al Khayrat, samā‘, puis lecture suivie de l’histoire de la naissance du prophète.


Mercredi 25 mars 2009
Présentation du recueil poétique Fayrūz al-muḥīṭ

Avec Hassan Aourid : présentation de son recueil poétique Fayrūz al-muḥīṭ.
Concert de Qanun avec Monsieur Rouchdi

Lieu de la reoncontre : Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Les 29 et 30 mai 2009
Patrimoine oral de Marrakech : le dépôt spirituel des Mille et une nuits.

– Rencontres au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour.
– Concours de la mille et deuxième nuit, pour les élèves des institutions scolaires de Marrakech.
– Visite aux mausolées des sept saints de Marrakech.
– Concert de samā‘ avec l’Ensemble musical d’Alep, Syrie
sous la direction de Qadri Dallal et du chanteur Omar Sarmini, sur le parvis de la Koutoubia.

Comité d’organisation :
Jaafar Kansoussi : Directeur des rencontres ; Mourad Badaoui : Directeur artistique.
Membres du comité : Halima Boussadiq, Moulay Hicham Essaïdi, Nezha Soulami, Mohammed Fakhr Eddine, Mohammed Aït Mbark, Ahmed Bencherki.

Participèrent aux rencontres :
Jean-François Clément, de France ; Mohammed Valsan, d’Italie.
Et du Maroc : Anissa Darazi ; Mohammed Aït Laamim ; Touria Iqbal ; Moustapha Lamhaddar
et Jaafar Kansoussi.


Samedi 12 septembre 2009

Présentation du roman Le pays de ṣād

Signature du roman Le pays de ṣād, par son auteur Monsieur le Professeur Abdelilah Ben Arafa.
Présentation par Touhami Al-Harraq et Touria Iqbal.
Séance de samā‘ animée par l’Ensemble de l’Imam Ibn Al-‘arīf sous la direction de Al-Hajj Idriss Souabni.
Lieu de la rencontre : Dar Cherifa, Mouassine, à 18 heures.


Samedi 26 décembre 2009
Salon littéraire

Rencontre autour du livre Le savoir et le pouvoir – Une image de la vie d’un lettré du début du XXème siècle
Biographie du qadi et faqih Al-Hajj Abderrahmane Almansouri
(nouvelle édition) par son auteur Dale Eickelman ; traduction de Mohammed Afif et Moustapha Alouajani
Outre l’intervention de l’auteur de l’ouvrage, furent présentées des interventions par Messieurs les Professeurs :
– Ahmad Taoufiq
– Mohammed Azzeddine Almiyar Alidrissi
– Abderrahmane Kadimi
Présentation par Jaafar Kansoussi, président d’al Mouniya de Marrakech
En présence de plusieurs savants qui étudièrent à l’Université Ibn Yūsuf de Marrakech.

Lieu de la rencontre : Dar Lemtougui, à 16 heures.

Dimanche 13 juin 2010
Majliss Mudhakara


    L rencontre se déroula à Al-Maqam, chez l’artiste Mohammed Almourabiti à Tahannaout, et se distingua par la présence d’une élite des gens du taṣawwuf. Les idées qui circulèrent durant la conversation tournèrent autour de la revivification et de la renaissance de la mémoire spirituelle. Y assistèrent de nombreux chercheurs, hommes et femmes de culture, parmi lesquels Messieurs Jaafar Kansoussi, Faysal Chaabi, Faouzi Skalli, Adil Hajji, Mohammed Aït Laamim, Madame Touria Iqbal et Monsieur Moulay Hicham Essaïdi.
    Le salon fut conclu par la récitation du livre Les indices des grâces prophétiques de l’Imam Sīdī Muḥammad Ibn Sulaymān Al-Jazūlī par l’Ensemble Al-Jazulyia des gens des Dala’il al-khayrat, sous la direction de Al-Hajj Taieb Alasbahi.

Lieu de la rencontre : Al-Maqam, Tahhanaout, à partir de 10 heures.


Le premier septembre 2010

Salons de musique andalouse

Revivification de l’orchestre de musique andalouse de Marrakech

Soirée du mois de Ramadan pendant laquelle les ulémas de l’Université Ibn Yūsuf de Marrakech rendirent hommage au faqih Sidi Mohammed Ibn Azzuz.
Cette rencontre scientifique fut organisée à l’occasion du don fait au profit du ministère des Habous et des Affaires Islamiques  par les héritiers du défunt, en présence de Touria Iqbal et du faqih Al-Hachmi Al-Houari.
La séance de musique andalouse consista en l’interprétation de l’ôde des « Soleils vénérables dans des océans profonds » par l’orchetre de musique andalouse de Marrakech, sous la direction de Al-Hajj Muhammad Azzeddine.
Le salon se déroula au Riad Al-Ouarzāzī, dans le quartier Mouassine.


Le samedi 18 septembre 2010
- Mohammed Ibn Azzuz.

Le vendredi premier octobre 2010
Salon de musique andalouse.

Le premier octobre 2010

Célébration de l’artiste Maître Al-Hajj Mohammed Belfatmi, qui fut l’un des plus grands interprètes de musique andalouse à Marrakech : la première séance de la célébration consista en la présentation de sa biographie par son fils, le Docteur Ahmed Chahbouni ; la seconde séance en l’interprétation de l’ôde des Shumus shariqa fi buhur ghariqa (« Soleils éclatants qui luisent dans des océans profonds ») par l’orchetre de musique andalouse de Marrakech, sous la direction de Al-Hajj Mohammad Azzeddine, et en la présence exceptionnelle d’Al-Hajj Mohammed Bajeddoub.
    Le salon se déroula à l’hôtel Mogador Ménara, à 18 heures.


Sous le Haut Patronnage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI,
Festival Samā‘ Marrakech, du 27 au 31 octobre 2010.

Le Mercredi 27 octobre 2010, de 17h à 20h

– Cérémonie d’ouverture du Festival.
– Exposition des arts de l’écriture marocaine (calligraphie et enluminures) : le livre Dhakhirat al-muhtaj (Le trésor de celui qui a besoin), du Maître Sidi Al Maati Bensaleh Charqi.
– Cérémonie de Samā‘ comportant :
– Oraisons des deux Maîtres Abū Al-‘abbās As-Sabtī et Sidi Al Maati Bensaleh Charqi, avec l’ensemble du mausolée de Sidi Belabbes de Marrakech.
– Ensemble des femmes de Chaouen, sous la direction de Rahhum Al-Baqqālī.
– Station de l’allégresse : l’ensemble de percussion de Marrakech (Ad-daqqa al-murrākušyya, l’emblème musical de Marrakech), sous la direction du M‘allem Abderrahim Bana.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 21h à 23h :

– Cénacle nocturne Mahassine al Majaliss : discussions autour de la Nunyya de Shushtari et des Allusions (Isharat) de Abu Hayyan Attawhidi.

Lieu : Qsour Agafay, Sabat  Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour.

Jeudi 28 octobre 2010

De 10h à 18h :

– Exposition des arts de l’écriture marocaine (calligraphie et enluminures) : le livre Dhakhirat al-muhtaj (Le trésor de celui qui a besoin), du Maître Sidi Al Maati Bensaleh Charqi.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 11h à 13h :
Les Miroirs des Princes : rencontre autour du sultan Almohade Abū Ya‘qūb Yūsuf et les savants de son entourage proche.

Lieu : Palais Al-Badī‘.


De 15h30 à 17h :

Séance de musique andalouse, qu’anima l’orchestre de  Safi sous la direction de Al-Ḥājj Abdelmajid Bouzouada.

Lieu : Jardin de Moulay Abdessalam.

De 18hà 20h :
Le legs des awlya et les sujets de société : rencontre autour de la chevalerie spirituelle (Futuwwa) et de l’initiation à l’ithar (préférer autrui à soi).

Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 21h à 23h :

Cérémonie de Samā‘ animée par l’ensemble Irakien de Samā‘.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

Vendredi 29 octobre 2010

De 10h à 18h :

Exposition des arts de l’écriture marocaine (calligraphie et enluminures) : le livre Dhakhirat al-muhtaj (Le trésor de celui qui a besoin), du Maître Sidi Al Maati Bensaleh Charqi.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 10h à 14h :

Séance de Samā‘

Lieu : La zaouia tijaniya, dans le quartier Mouassine.

De 15h30 à 17h :

Cérémonie de samā‘ animée par l’ensemble “Ahl al-hadra” de Tameslouht.
Lieu : jardin de Moulay Abdessalam.
De 17h à 20h :

L’héritage des awlya et les sujets de société : rencontre autour de la chevalerie spirituelle (Futuwwa) et de l’initiation à l’ithar (préférer autrui à soi).

Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 21h à 23h :

– Nuit de la Burda : animée par l’ensemble marocain des chanteurs de l’éloge prophétique (madihin).
– Hommage à Al-Hajj Mohammed Bajeddoub.
– Concert de musique andalouse : extraits de la nawba “raml al-mayat” consacrée au madih (l’éloge prophétique).

Lieu : parvis de la Koutoubia.

Samedi 30 octobre 2010

De 6h à 8h :

As-Sabbuhi : concert de musique andalouse à l’aube,
avec l’Ensemble du Hajj Mohammed Bajeddoub et l’Ensemble Shabab Al-Andalus, sous la direction de Mohammed Amine Addabi.

Lieu : Coupole de la Ménara.

De 10h à 18h :

Exposition des arts de l’écriture marocaine (calligraphie et enluminures) : le livre Dhakhirat al-muhtaj (Le trésor de celui qui a besoin), du Maître Sidi Al Maati Bensaleh Charqi.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 15h30 à 17h :

Concert de samā‘ animé par l’Ensemble de l’Imam Ibn Al-Arif.

Lieu : jardin de Moulay Abdessalam.

De 17h à 20h :

L’héritage des awlya et les sujets de société : rencontre autour de la chevalerie spirituelle (Futuwwa) et de l’initiation à l’ithar (préférer autrui à soi).
Lieu : Palais Al-Badī‘.

De 21h à 23h :

Concert de samā‘ avec l’Ensemble Nabarat de Tunisie.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

Dimanche 31 octobre 2010

De 10h à 18h :

Exposition des arts de l’écriture marocaine (calligraphie et enluminures) : le livre Dhakhirat al-muhtaj (Le trésor de celui qui a besoin), du Maître Sidi Al Maati Bensaleh Charqi.

Lieu : Palais Al-Badī‘.

A 9h :

– Visite des mausolées des Sept saints à partir de 9h.
(Départ et retour du et au mausolée de Sidi Yusuf Benali)

– Deux séances de samā‘ :
– avec l’Ordre des non-voyants rattaché au mausolée de Sidi Belabbes.
– avec les ensembles des gens des Indices des grâces prophétiques (Dala’il al-khayrat), au mausolée du Maître Mawlāy Muḥammad Ibn Sulaymān Al-Jazūlī.

De 17h à 21h :

– Hommage aux ulémas de l’Université Ibn Yūsuf : le Professeur Emérite Mohammed Bencherifa, historien de la littérature d’Al-Andalus.
– Cérémonie de samā‘, animée par :
– l’Ensemble de samā‘de la zaouia cherkaouia.
– l’Ensemble « Ournina » de Syrie.

Lieu : Palais Souleïman (Dar Layadi, en face de la préfecture de Marrakech).


Comité d’organisation :
Jaafar Kansoussi, Touria Iqbal, Mourad Albadawi, My Hicham Assaïdi, Halima Boussadiq, Nezha Soulami, Mahasine Rassikh, Yasmina Sbihi, Ahmed Bencherki, Moustapha Lamhaddar, Amal Almellakh, Nadia Midra.

Clôture de la troisième édition du Festival Samā‘ Marrakech, à 16 heures.


Samedi 22 janvier 2011
Majalis Nafh At-Tib

Signature du livre Ibn Darrāj Al-Qusṭulī par son auteur, Moustapha Lamhaddar, avec la participation de l’historien Hamid Triki et de Mohammed Rahmani Bencharef.
Présentation par le président des salons Nafḥ Aṭ-Ṭīb, Jaafar Kansoussi.
Cette rencontre fut suivie d’extraits de musique andalouse et gharnatie qu’interpréta Baha Ronda.
Lieu : Galerie Noir sur blanc, à 18 heures.

Samedi 26 mars 2011

Séance de musique andalouse animée par l’orchestre de la ville de Marrakech sous la direction du Hajj Mohammed Azzeddine

Au siège de l’Association, à 18 heures.


Vendredi premier avril 2011

    Signature du livre Murrakush allati fi khatiri (La Marrakech qui est en mes pensées) par son auteur, Mohammed Benchekroun, avec la participation du critique littéraire Mohammed Aït Laamim.
    La cérémonie fut suivie d’une séance de musique andalouse animée par l’orchestre de la ville de Marrakech sous la direction du Hajj Mohammed Azzeddine
    au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Samedi 7 mai 2011

Majaliss Nafh At-Tib

Documentaire autour du Coran attribué au Calife Othmane.

    Le film documentaire sur l’histoire du Coran du Calife sayydunā Othmane – que Dieu soit satisfait de lui – fut projeté. Il retrace le récit du voyage de cet exemplaire du saint Coran et de ses péripéties à travers les différentes époques, du Hijaz au Cham à Cordoue en Andalousie puis à Marrakech, capitale du califat Almohade au temps du Calife ‘abd Al-Mūmin et de la construction du minaret de la mosquée des libraires (Koutoubia), puis à l’Etat Ottoman, et enfin à la Russie… !
Réalisateur du documentaire : Ahmed Zayd, de la chaîne 2M.

    Présentation de l’Epître de l’Imam Abū Bakr Ibn Ṭufayl à propos de cet exemplaire du Coran, qui figure dans le livre Nafh At-Tib.

    Une séance de samā‘ se déroula ensuite, sous la direction du Ḥājj Mohemmed Azzeddine, au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.



Samedi 27 mai 2011

Série Zaman al-islah (Débat autour de la Réforme et des ulémas réformistes)

    Présentation du livre Al-Fawasil,
à l’occasion du premier centenaire de sa publication. Il fut publié en l’an 1332, correspondant à l’an 1914 de l’ère chrétienne, sous la plume de l’écrivain et homme de lettres Mohammed Gharrit, mort en 1945, et édité par Abdelkader Saoud et Abdelmajid Alkhiali, et paru aux éditions Dar Alamane – Dar Ibn Hazm en 2010
avec la participation de Ahmed Chaouki Binebine, conservateur de la bibliothèque royale de Rabat et de Jaafar Kansoussi, président des Mahassine al Majaliss.
Présentation : Moustapha Lamhaddar.
    Suivit tout ceci une séance de musique andalouse, qu’anima l’orchestre de la ville de Marrakech sous la direction du Hajj Mohammed Azzeddine

Cette rencontre se déroula à l’hôtel Mogador Ménara à 18 heures.


Samedi 11 janvier 2011
Commémoration

A l’occasion des quarante jours écoulés depuis que fut perpétré l’attentat terroriste au café Argana, hommage fut rendu à la mémoire des victimes de cet attentat, en présence de Myriam Almahdi, du corps des ulémas de l’Université Al-Azhar d’Egypte.
Séance de samā‘ animée par l’ensemble de Sidi Belabbes.

Cette commémoration se déroula au domicile de Monsieur Mourad Badawi, à 18 heures.



Samedi 25 janvier 2011
Nouvelle Constitution de 2011.

Rencontre en vue de présenter les grandes lignes des nouveautés de la Constitution,
qu’organisa l’Assemblée des confédération et associations culturelles, économiques et sociales de Marrakech
et appel, avec la plus grande diffusion, à participer au vote du premier juillet 2011 par le Oui.
Etaient présentes 60 parmi les plus importantes des confédérations et les plus actives des associations de la région de Marrakech, à l’appel de l’Association Al Mounyia de Marrakech.
La rencontre se déroula à la chambre du commerce et de l’industrie, jardin du Harti, à 10 heures.


Jeudi 30 juin 2011

Rassemblement en vue de sensibiliser à la nécessité de participer activement au vote par le Oui pour la nouvelle Constitution, en présence des représentants des zaouias et des affiliés aux différentes voies soufies de la région de Marrakech.
Le rassemblement se tint sur l’esplanade de la Koutoubia, à 16 heures.


Le 22 octobre 2011

Série Zaman al-islah (Débat autour de la Réforme et des ulémas réformistes).

Conférence autour des Fawasil, suite et fin.


Le 14 janvier 2012

Série Zaman al-islah (Débat autour de la Réforme et des ulémas réformistes)

– Signature du livre L’allégeance : un pacte permanent entre le Roi et le Peuple, de la Professeure Bahija Simou, directrice des archives royales.
Mesdames et Messieurs les participants :
Ahmed Taoufiq, Abdelhaq Lamrini, Mohammed Bencherifa, Mohammed Ahmid, Abderrahmane Abdelouafi, Hassan Alfakiki, Abdellatif Benjelloun, Saadia Belmir, Hassan Lamaallem, Moustapha Assghiri.
Le livre a pour sujet l’allégeance (bay‘at) et retrace son histoire en la considérant comme un fondement pérenne, parmi les fondements légaux du Royaume du Maroc tout au long de son histoire. Parmi les objectifs généraux de cet ouvrage figure la contribution à la préparation et au déblaiement de la matière scientifique pour le chercheur œuvrant dans le domaine historique et à la découverte de l’esthétique de son édition.

Plus de 300 personnalités provenant aussi bien de Marrakech que de l’extérieur assistèrent à cette rencontre, qui se déroula à l’hôtel Méridien de Marrakech, à 16 heures.



Premier avril 2012

Majaliss Nafh At-Tib

Fête de la distillation de l’eau de fleur d’oranger – deuxième édition.

La fête de la distillation de l’eau de fleur d’oranger et ses traces vivantes dans la littérature.

Cette fête fut organisée afin de revivifier les traces vivantes de la civilisation marocaine, qui célèbre l’arrivée du printemps. Plus de 150 personnalités assistèrent à cette fête, parmi les membres de l’Association, les plus grands artistes musiciens, écrivains et universitaires, parmi lesquels le musicien Saïd Chraïbi, le musicien syrien Omar Sarmini, le Professeur Mohammed Azzeddine et l’orchestre de “L’âme de l’émotion musicale” et les interprètes des éloges prophétiques de Marrakech.

Ces réjouissances se déroulèrent au jardin de “La clé des oliviers”, à l’Ourika.


Le 26 mai 2012

Série Zaman al-islah (Débat autour de la Réforme et des ulémas réformistes)


Présentation du livre Tajaliyat al-iitiqad wa al-inqiyad fi at-tasawwuf al-maghribi : tajribat ash-shaykh Ahmad Skirej de Moulay Abdessamad Alghazi, avec la participation de Mohammed Almahdi Kansoussi. La présentation fut suivie d’une séance d’éloge prophétique et de samā‘.
Y assistèrent plus de 150 personnalités, parmi les chercheurs universiteurs, les savants, les étudiants et les amateurs éclairés.

Cette célébration se déroula au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Les nuits du Ramadan de l’An 1433

Cinq nuits savantes et religieuses, avec la participation d’ensembles de madih et de samā‘ à Marrakech.

Elles eurent lieu tout au long du mois de Ramadan, et y contribuèrent de nombreux historiens et de chercheurs universitaires. Chaque séance fut conclue par l’un des ensembles des gens des Indices des grâces prophétiques (dalā’il al-ḫayrāt) et d’artistes de samā‘, à savoir : l’Ensemble de Sidi Belabbes, l’Ensemble de Sidi Benslimane Aljazouli, l’Ensemble de l’Imam Ibn Al-Arif et l’ensemble Al-Yusufyya (en référence au mausolée de Yusuf Ibn Tashafine). Fut traité durant ces nuits, par des leçons et discussions, un ensemble de questions religieuses et historiques qui ont un lien avec la pratique religieuse traditionnelle des gens du Maroc. Y assistèrent plus de mille personnes, parmi les gens de Marrakech.

Ces nuits du Ramadan se déroulèrent au Riad du Jbel Lakhdar après les prières des Tarawih.



Série Zaman al-islah (Débat autour de la Réforme et des ulémas réformistes)

Cinquième nuit du Ramadan

Conférence et exposition de photographies

Les enjeux du patrimoine islamique et sa préservation,
Conférence que donna l’architecte Mohammed Belmejjad

Cette rencontre fut tenue en réaction au triste événement qui eut lieu au Mali, où un groupe d’extrémistes déviants ont entrepris de détruire des emblèmes islamiques d’une valeur religieuse et historique inestimable, à Tombouctou.

Y assistèrent un ensemble de chercheurs universitaires, d’architectes et de dignitaires religieux.

Cette rencontre eut lieu au Riad du Jbel Lakhdar après les prières des tarawih.


Le 17 octobre 2012

Conférence-débat

Mon voyage dans l’histoire Arabe

Conférence que donnèrent le Professeur Michael Bonner et la Professeure Wijdane Assaigh (Universitaire d’origine Irakienne), de l’Université du Michigan (USA), la Professeure Zhor Gourram de l’Université Ibn Tofaïl (Maroc) et Madame Touria Iqbal, membre de l’Association Al Mounyia de Marrakech.

Y assistèrent près de 100 personnalités parmi celles qui s’occupent des questions intellectuelles et scientifiques. Cette conférence fut l’occasion, pour l’assistance, de faire connaissance et d’échanger avec les trois chercheurs universitaires en provenance de cette université américaine. Cette rencontre fut conclue par une séance de chant (Malḥūn), sous la direction du chanteur Abdelhaqq Bouaioune.

Cette fête se déroula au Qsour Agafay, Sabat  Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour à 18 heures.

Le 20 octobre 2012

Majaliss Nafh At-Tib
Conférence

Les arts de la chevalerie

Conférence de Mohammed Valsan, de France.

Y assistèrent près de 70 personnalités s’occupant de la culture de la chevalerie, de l’équitation et des montures des chevaux.

Cette rencontre se déroula au Riad du Jbel Lakhdar à Marrakech, à 18 heures.



Le 3 novembre 2012

Rencontre

Cérémonie d’hommage à feue Zakia Zouanat, chercheure en anthropologie du Maroc, avec la participation de Jaafar Kansoussi, Faouzi Skalli, Touria Iqbal, Moulay Abdallah Alouazzani, Noureddine Assoufi, Abdessalam Addamoussi.

Y assistèrent plus de 400 personnes et y afflua des différentes villes du Maroc une assistance considérable de savants, chercheurs et amis de la défunte.

Cette commémoration se déroula à la Kasbah Agafay, à 18 heures.

Le premier décembre 2012

Majaliss Nafh At-Tib

Signature des ouvrages suivants :

– Le roman Les aveugles (al-‘umyān), par son auteur Abdelaziz Bensaleh.
– Le livre Borgès, un récit de la littérature (Būrḫīs usṭūrat al-adab), du critique littéraire Mohammed Laamim, présenté par Abdelaziz Bensaleh.
– Le livre Al-Mutanabbī : l’âme inquiète et la pérégrination (Al-Mutanabbī ar-rūḥ al-qaliqat wa at-tirḥāl), du critique littéraire Mohammed Laamim.

La séance fut présidée par l’écrivain Moustapha Lamhaddar, membre de l’Association Al Mounyia de Marrakech ; y assistèrent plus de 100 personnes.
De telles rencontres littéraires, scientifiques et intellectuelles sont organisées dans le but de faire connaître les publications des écrivains et chercheurs universitaires œuvrant à Marrakech.

Cette rencontre se déroula au Riad du Jbel Lakhdar à Marrakech, siège de l’Association, à 18 heures.

Le 23 décembre 2012

Majaliss Nafh At-Tib

Présentation du livre Le Marrakech par son auteur, Monsieur le Professeur Mohammed Benchekroun. Y assistèrent plus de 150 personnes, et y contribua Monsieur le Directeur de l’Association Al Mounyia de Marrakech, Jaafar Kansoussi.
La présentation de ce livre avait pour but d’évoquer les souvenirs de l’un des écrivains de Marrakech et de faire connaître la primeure de leur production littéraire.

Cette conférence se déroula au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Résumé :

    L’Association Al Mounyia de Marrakech pour la revivification du patrimoine du Maroc et sa préservation organisa un total de quatorze rencontres littéraires, scientifiques, intellectuelles et spirituelles, ayant pour objet la civilisation marocaine dans ses dimensions religieuse, intellectuelle et artistique. Les centaines de personnes qui assistèrent à ces rencontres purent ainsi bénéficier de ces rencontres. Ces activités, dans leur succession même, avaient pour but d’animer la vie intellectuelle et savante aux niveaux spirituel, savant et artistique, ainsi que de faire de Marrakech un lieu culturel et spirituel qui accomplisse le rôle que lui assigne l’illustre cartographie méditerranéenne. Le but consistait également, à travers ces différentes activités, à affermir la mémoire culturelle marocaine, à prendre soin du patrimoine de Marrakech, à présenter des horizons bienvenus de libéralité et d’ouverture généreuse, à affermir dans leurs fondements mêmes les traditions du dialogue constructif et les conditions de la différence, à encourager les initiatives savantes, à consolider les racines des traditions de la discussion et à revivifier les traces des salons littéraires et scientifiques qui ont donné à la ville de Marrakech sa valeur civilisationnelle et morale.


Travaux de l’Association Al Mounyia de Marrakech au titre de l’année 2013


Le 16 mars 2013

Majaliss Nafh At-Tib

Conférence donnée par Jaafar Kansoussi et intitulée :
« Aperçu de l’histoire des arts du livre au Maroc et à Al-Andalus »

Y assistèrent plus de 100 personnes, parmi celles qui s’occupent de l’histoire des livres, de leurs enluminures et dorures, ainsi que de leur reliure. La conférence fut accompagnée par une exposition présentant des modèles de manuscrits arabes anciens, ainsi que de quelques uns des trésors manuscrits conservés dans les bibliothèques marocaines et étrangères ; de même que furent exposés des modèles très rares de photographies du travail marocain de reliure des livres, jetant une lumière bienvenue sur l’important mouvement savant et artistique touchant les arts du livre, mouvement qui conserva ses pleines force et apogée jusqu’au XXème siècle.

La conférence et l’exposition eurent lieu au Riad de Jbel Lakhdar, à 18 heures.




Le 29 mars 2013

Majaliss Nafh At-Tib

Signature du livre :

Lalla Tam ; le temps d’un crépuscule

Il s’agit d’un roman dans lequel son auteure, Rim Laghrari, traite de la mémoire de Marrakech à travers le vécu de son aïeule Lalla Tam Al-Masoudia.
Cet ouvrage est considéré comme le premier travail littéraire de son auteure. On chercha, par sa présentation, à encourager les écrivains dans leurs premiers pas littéraires et dans leur effort pour s’approprier l’histoire de Marrakech et sa mémoire sociale.

Y assistèrent plus de 150 personnalités ayant un lien familial avec les personnages du roman, ainsi que des femmes et hommes de lettres et des membres de l’Association. Touria Iqbal, auteure et critique littéraire, contribua à cette conférence. La séance fut présidée par Jaafar Kansoussi, responsable des Majaliss Nafh At-Tib.

Les festivités se déroulèrent au Riad de Jbel Lakhdar, à 18 heures.


Le 27 mai 2013

Majaliss Nafh At-Tib

Signature du livre :

Kitab khal’ an-naalayn (Commentaire du Livre de l’enlèvement des sandales) du Magister Maximus Muḥyī Ad-Dīn Ibn ‘arabī Al-Ḥātimī

A pris soin d’en donner l’édition critique et de le publier Mohammed Lamrani, Professeur à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech. Cet ouvrage est considéré comme l’un des plus précieux du taṣawwuf au Maroc et en Andalousie, et il est fort rare de voir édité et publié dans notre ville de Marrakech un ouvrage d’une telle valeur scientifique et historique. Contribuèrent à la rencontre Mohammed Boughali, Moustapha Lamhaddar et Mohammed Khaled, chercheur universitaire et conseiller du très haut magistère d’Al-Azhar, au Caire.

Y assistèrent plus de 100 personnes, parmi les chercheurs, étudiants et un public d’amateurs éclairés.
Ce salon se déroula au Riad de Jbel Lakhdar, à 18 heures.



Le 19 juin 2013

Majaliss Nafh At-Tib

Conférence intitulée :

« Les insignes et symboles royaux »

La conférence fut accompagnée d’une projection de photographies et de documents rarissimes et fut donnée par Michael Barry, Professeur au département des études orientales à l’Université de Princeton (USA). Elle fut suivie d’une séance de samā‘, à l’occasion du début du mois béni de Chaabane.

Assistèrent à cette conférence plus de 150 personnes.

Elle se déroula au Qsour Agafay, Sabat Moulay Alhaj Mohammed Almaslouhi, dans le quartier Elqsour, à 18 heures.


Le 22 juin 2013

Rencontre

« Les remparts de Marrakech – protection du patrimoine et critères de la restauration », thématique que présentèrent et développèrent les architectes responsables de l’opération de restauration des remparts de Marrakech, Mohammed Lamcharfi et Youssef Jirari, avec la participation du directeur de la division des études stratégiques de la Commune urbaine, l’architecte Samir Laaribia. La rencontre fut animée par Monsieur le directeur de l’Association Al Mounyia de Marrakech, Jaafar Kansoussi.

Cette rencontre avait pour but de présenter le travail du conseil communal de la ville de Marrakech concernant la restauration des constructions historiques de la médina, au premier rang desquelles ses remparts historiques.

Cette rencontre fut organisée en partenariat avec le conseil communal de la ville de Marrakech, et y assista un public nombreux qui dépassa les 250 personnalités, parmi les membres du conseil communal, ceux de l’ordre des architectes de Marrakech, les responsables de nombreuses associations qui s’occupent du patrimoine de Marrakech, leurs membres, ainsi que des personnes intéressées par le patroimoine urbain.

Cette rencontre se déroula à l’Hôtel de ville de Marrakech, à 16 heures.



Le 29 juin 2013

Majaliss Nafh At-Tib

Signature du livre :

Un Caïd du Maroc d’hier : Taieb Algoundafi, par son auteur Omar Algoundafi.

L’ouvrage s’efforce de lever le voile sur des pages importantes mais encore inédites de l’histoire du Maroc contemporain, ainsi qu’à faire connaître des documents non publiés jusqu’à présent et qui sont la propriété de quelques familles de Marrakech qui jouèrent un grand rôle dans l’histoire du Maroc ancien et moderne. Contribua à enrichir le débat Mohammed Mehdi Kansoussi, chercheur en histoire du Maroc et membre du Salon des Effluves de la bonté.
La signature fut suivie d’une cérémonie de Percussion marrakchie (Dqqa Mrrakchia) par l’ensemble “Afous Baba pour les arts”, sous la direction de Abdelrazzak Belmqaddem. Assistèrent à ces festivités plus de 250 personnes.

La cérémonie se déroula au Riad de Jbel Lakhdar, à Marrakech, à 18 heures.


Les nuits du Ramadan de l’an 1434

Du 13 au 25 Ramadan 1434, correspondant du 22 au 3 août 2013

Voir dépliant.

8 soirées qu’animèrent des universitaires et chercheurs dans les domaines de l’histoire de l’Islam et de l’œuvre des gens du Maroc pour ce qui touche à la religion, ainsi que des architectes contemporains construisant actuellement des mosquées.
Chacune des conférences fut suivie par une séance de samā‘, de madih, de chant (malḥūn) et de percussions marrakchies.

Durant ces nuits, furent étudiés, débatus et discutés les sujets suivants :

– « Présentation des différentes écoles théologiques de l’Islam », conférence donnée par le faqih Alhousaïn Alouah, membre du Conseil des ulémas de la Province du Haouz.
– « L’histoire de Marrakech », conférence donnée par Mohammed Rabitat Addin, Historien et Professeur à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech.
– « La vision du sultan Moulay Souleïmane quant à la politique de la loi religieuse et la réforme », conférence donnée par Mohammed Almahdi Kansoussi, chercheur en histoire du Maroc.
– « Voyage architectural à travers l’histoire de Marrakech », conférence donnée par l’architecte Karim Alaachak.
– « La prière sur le prophète dans la vie marocaine », conférence donnée par Abdelilah Tabith, chercheur en sciences religieuses.
– « Un modèle actuel de la construction des mosquées à Marrakech », conférence donnée par l’architecte Youssef Jirari.
– « L’inclination vers le taṣawwuf chez le Cadi Ayyad », conférence donnée par Mohammed Alyoussoufi, Professeur à la faculté de langue arabe et membre du Conseil des ulémas de Marrakech.
– « Du lien existant entre la langue et la croyance (al-i‘tiqād) », conférence donnée par Mohammed Tabarani Skalli, Professeur à la faculté de langue arabe de Marrakech.

Un public très fourni de plusieurs centaines de personnes put bénéficier de ces rencontres savants, religieux et spirituels.

Ces soirées se déroulèrent au Riad du Jbel Lakhdar à Marrakech, après les prières des tarawih.



Célébration de la nuit de la vertu (Laylat al-fadila), à la moitié exacte du mois de Ramadan

Assistèrent à ce rassemblement près de 80 personnalités parmi les figures emblématiques de la ville de Marrakech, parmi les notables, savants, femmes et hommes politiques, entrepreneurs, professeurs universitaires et jeunes imams. Ce fut l’occasion de célébrer les bienfaiteurs, constructeurs de nouvelles et grandes mosquées :
– La mosquée de Sayidunā Ḥamza, dans le quartier Massira, en la personne du vénérable Hamza Alghirari.
– La mosquée de la perle (Jawhar), dans le quartier Jawhar, en la personne de Moulay Alhassan Boutaleb et de son frère Sidi Mohammed Boutaleb.

La célébration fut suivie d’une séance de récitation du Coran Généreux, de madih et de samā‘.

Cette cérémonie se déroula au domicile de Monsieur Abdelghani Zrikem, à la Palmeraie.


La grande nuit du Ramadan, à l’Hôtel de ville de Marrakech

En partenariat avec la municipalité de Marrakech, fut organisée une grande fête à l’occasion du mois de Ramadan.

Assistèrent à cette fête religieuse plusieurs centaines de personnes, et l’animèrent les ensembles de madih et de samā‘ de Marrakech, au premier rang desquels l’Association de l’Imam Ibn Al-Arif.

La fête se déroula à l’Hôtel de ville de Marrakech, après les prières des tarawih.



Premier septembre 2013

Les rencontres de Jbel Lakhdar

Table ronde

Autour du sujet « Essai de compréhension de ce qui advient dans le monde Arabe – l’Egypte comme modèle. »

Cette rencontre fut organisée à l’occasion de la parution de l’article de Mohammed Maouhoub, Professeur de philosophie à l’Université Cadi Ayyad.
Cet article parut en Egypte, dans le journal marocain “Akhbar al-yawm” et dans le journal “Murrakuch al-ikhbaryya”.
Parallèlement, le journal “Murrakuch al-ikhbaryya” organisa, dans le cadre de ses « Jeudis de Marrakech », une rencontre à laquelle participèrent 25 femmes et hommes de culture, à travers 4 numéros consécutifs.

La table ronde se déroula au Riad de Jbel Lakhdar à Marrakech, à 18 heures.


Le travail de l’Association Al Mounyia de Marrakech en-dehors de la région

Partenariat avec les associations du patrimoine soufi

Le cas de “L’Association al-Asil” à Bejjaad, du 24 au 27 septembre 2013

L’Association Al Mounyia de Marrakech fut consultée afin de mettre au point le programme de ces journées culturelles et patrimoniales.



Le 6 octobre 2013

Le patrimoine des chevaux arabes

Conférence intitulée : « Les experts des chevaux arabes »,

que donna Abdelaziz Benabdallah Alqurchi, du royaume d’Arabie Saoudite, en marge du salon du cheval qui se tint à Eljadida.

Cette conférence se déroula au Riad de Jbel Lakhdar à Marrakech, à 18 heures.



Le 10 octobre 2013

Les rencontres de Jbel Lakhdar

Table ronde autour de l’article de Monsieur le Professeur Mohammed Mehdi Kansoussi « Le présent du monde Arabe », paru dans l’hebdomadire “Murrakuch al-ikhbaryya”.

Cette table ronde se déroula au Riad de Jbel Lakhdar à Marrakech, à 18 heures.


Le 31 octobre 2013

Les rencontres de Jbel Lakhdar

La première rencontre nationale des étudiants chercheurs doctorants

Sujet : L’importance de la complémentarité entre les sciences linguistiques arabes et la compréhension du Coran.

En partenariat avec la faculté de langue arabe de Marrakech.

Cette rencontre se déroula au Riad de Jbel Lakhdar à Marrakech, à 18 heures.


Le samedi 9 novembre 2013

Les rencontres de Jbel Lakhdar

Célébration de Achoura

En partenariat avec les organisateurs de la célébration de Achoura

Présentation d’eun livre autour de la Percussion de Marrakech (Deqqa Marrakchia) de Mohammed Belmqaddem,

Suivie d’aperçus de la célébration de la Percussion de Marrakech, animée par l’ensemble “Afous Baba” pour la Percussion de Marrakech, sous la direction du Maallem Abdelrazzaq Baba.

Cette fête se déroula au Riad de Jbel Lakhdar à Marrakech, à 18 heures.



Du 9 au 17 novembre 2013

Les rencontres de Jbel Lakhdar, première édition.

« La science de la musique et la confection des instruments à cordes »

Séminaire qui dura une semaine et consista en sept conférences scientifiques.

Le conférencier était Monsieur le Professeur Marc Loopuyt (‘abd Ar-Raḥmān Loopuyt) (France)

Ce cours a réuni le musicologue français Abderrahmane Loopuyt, joueur de luth, avec les professeurs de musique, les musiciens, les luthiers, des membres des zaouias de Marrakech, un public fourni et les étudiants du master de philosophie de l’Université Cadi Ayyad. Plus de cinquante personnes assistèrent à chacune des séances quotiennes du cours qui s’étendit sur toute la semaine, soit un total de 500 personnes.

Ont contribué à cette grande rencontre scientifique les professeurs de musique : Mouhsin Nourch (Rabat), Ahmed Chiki (Fès), Mohammed Azzeddine (Marrakech), et la cantatrice Karima Skalli, ainsi que le chercheur en musicologie Anas Almalhouni et les musiciens et chercheurs en musicologie Kasimi (ET COPIER LISTE DES PARTICIPANTS SUR PROGRAMME)

Cette rencontre fut conclue par un concert auquel assistèrent musiciens, artistes de samā‘, un public intéressé, l’Ensemble “Al-Fath” pour le samā‘, l’Orchestre de l’Association “Rūḥ aṭ-ṭarab”, les joueurs de luths Younes Alazali et Badr Alouarzazi, le flutiste Moustapha Raïhani, et le conteur Mohammed Bariz.

Ce séminaire se déroula au Riad de Jbel Lakhdar à Marrakech, tous les jours à 18 heures.




Le samedi 14 décembre 2013
Rencontre de la Coordination des Associations oeuvrant dans le domaine de la culture et du patrimoine à Marrakech.

Table ronde : « La culture du patrimoine à Marrakech »

En partenariat avec la municipalité de Marrakech et avec la participation de 20 associations qui s’occupent du patrimoine de Marrakech (voir le programme).

Cette rencontre se conclut par l’institution d’une Coordination des vingt principales associations de Marrakech qui signèrent avec la municipalité une charte pour le patrimoine de Marrakech. La Coordination présenta un ensemble de recommandations.

Cette table ronde se déroula à l’Hôtel de Ville de Marrakech, à 18 heures.



Le 29 décembre 2013

Série Zaman al-islah (Débat autour de la Réforme et des ulémas réformistes)

Conférence intitulée :

« L’écriture et le mythe dans les écrits de Sayid Qutb »

La conférence fut donnée par Mohammed Saad Addine Elyamani, qui enseigne la littérature arabe à l’Université Paris 8. La rencontre fut présentée par Jaafar Kansoussi, responsable des rencontres de l’Association Al Mounyia de Marrakech ; elle fut suivie par une séance de samā‘ animée par l’ensemble Al-Fath, avec la participation de Mohammed Azzeddine.

Cette rencontre se déroula au Riad de Jbel Lakhdar, à 18 heures.


Résumé : Un total de 31 activités culturelles eurent lieu, sous forme de salons littéraires, artistiques et architecturaux, auxquelles assista un public nombreux qui se compte par milliers de personnes provenant de tous les milieux sociaux.

Remarque : Les activités de l’Association Al Mounyia de Marrakech ont été couvertes par d’importants médias audio-visuels : la télévision marocaine (la première chaîne Aloula et 2M), les stations nationales de radio MFM et Radio Plus, et un ensemble de journaux nationaux et étrangers.

Le comité d’organisation qui a veillé à organiser ces salons savants, littéraires et artistiques se composa de : Jaafar Kansoussi, Touria Iqbal, Mourad Albadawi, Halima Boussadiq, Moustapha Lamhaddar, Ahmed Bencherki, Mahassine Rassikh.

Le  30 décembre 2013.

Association Al Mounyia de Marrakech pour la revivification et la préservation du patrimoine du Maroc.

Bilan des activités, rencontres et colloques organisés par l’Association au titre de l’année 2014.



Le samedi premier février et le dimanche 2.
Les festivités du Mawlid.

Colloque scientifique autour de la naissance du prophète (al-mawlid an-nabawi), à l’occasion de la fête du mawlid de l’an 1435h, au Riad de Jbel Lakhdar, médina de Marrakech, et à l’hôtel Mogador Ménara.

Programme

Le samedi premier février 2014

Colloque

Première session :

A 9h30, au Riad de Jbel Lakhdar :

– Mohammed Lamrani
– Bachir Annazifi
– Ahmed Alboukari Charkaoui
– Mohammed Rahhali Babehloul

Noureddine Assoufi dirigea la session.

Deuxième session :

16h :

à la salle de conférences de l’hôtel Mogador Ménara (en face du Palais des Congrès – Avenue Mohammed VI)

Après l’allocution liminaire de l’Association organisatrice, prononcée par Jaafar Kansoussi :
– Adnane Zouhar
– Mohammed Touhami Alharraq
– Idris Alfassi Alfihri
– Al-Ḥājj Alhousine Alouah

Mohammed Albaïk dirigea la session.

20h :

Cérémonie de samā‘

Nuit de la Burda – éloges prophétiques

Animée par l’ensemble des jeunes de Marrakech pour le madih, sous la direction de Moulay Jaafar Almoutawakkil, à l’hôtel Mogador Ménara.

Le dimanche 2 février

Troisième session :

9h30, au Riad de Jbel Lakhdar :

– Abdelaziz Sdaïki
– Moulay Abdallah Alouazzani
– Mohammed Belarbi Charkaoui
– Mohammed Alyoussoufi
– Abderrahmane Alkadimi

Moulay Hicham Essaïdi dirigea la session

Liste des noms de Mesdames et Messieurs les participants :
– Al-ḥājj Alhousine Alouah, membre du Conseil des ulémas de la Province du Haouz.
– Mohammed Albaïk, membre du Conseil des ulémas de Marrakech.
– Mohammed Alyoussoufi, professeur à la faculté de langue arabe de Marrakech, membre du du Conseil des ulémas de Marrakech.
– Mohammed Lamrani, Université Cadi Ayyad de Marrakech.
– Idris Alfassi Alfihri, khatib de la mosquée Al-Qarawyine de Fès.
– Moulay Abdallah Alouazzani, directeur de la fondation Moulay Abdallah Charif.
– Mohammed Rahhali Belbehloul, membre de la rabita muhammadyia des ulémas et directeur de la médersa coranique de Qalaat Seraghna.
– Adnane Zouhar, chercheur en patrimoine islamique et khatib à Eljadida.
– Abderrahmane Alkadimi, hitorien et professeur honoraire à l’Université de langue arabe de Marrakech.
– Bachir Annadhifi, journaliste et chercheur en littérature arabe.
– Noureddine Assoufi, président de la coordination de l’œuvre des zaouias pour la région Marrakech Tensift.
– Mohammed Touhami Alharraq, chercheur en taṣawwuf et responsable cuturel de la fondation Adhakirine, Rabat.
– Mohammed Belarbi Charkaoui, chercheur en sciences islamiques et secrétaire général de la fondation de la Mosquée Hassan II, Casablanca.
– Abdelaziz Sdaïki, enseignant-chercheur en taṣawwuf.
– Moulay Hicham Essaïdi, khatib de la Mosquée de Bab Doukkala de Marrakech et chercheur en sciences du hadith.
– Ahmed Boukari Charkaoui, président de la rabita Charkaouyia pour les études et recherches scientifiques.
– Jaafar Kansoussi, directeur de l’Association Al Mounyia de Marrakech pour la revivification du patrimoine du Maroc et sa préservation.

Comité d’organisation :
– Jaafar Kansoussi, Association Al Mounyia de Marrakech.
– Abderrahim Souaïki, Rabita watanyia de la Tariqa Jazoulia.
– Noureddine Assoufi, coordination de l’œuvre des zaouias pour la région de Marrakech.



Le dimanche 9 mars 2014
Journée mondiale de la femme.

Association Al Mounyia de Marrakech pour la revivification et la préservation du patrimoine du Maroc

avec la collaboration de

la délégation de la jeunesse et des sports de Marrakech

organise

une journée célébrant la journée mondiale de la femme

au Riad Al-Bacha Ouida des jeunes et des sports, quartier Alqasba, Mechaouer (en face de l’école de formation des instituteurs).

Programme

Session du matin, à partir de 9h30 :
– Allocution de bienvenue prononcée au nom de l’Association Al Mounyia de Marrakech
– Allocution de Monsieur le délégué des jeunes et des sports
– Tout au long de la journée de célébration : exposition d’œuvres du patrimoine marocain traditionnel.
– Tout au long de la journée de célébration : exposition de productions de broderies, de couture et de bijoux.
– Défilé de caftans et d’habits traditionnels par les deux couturières marrakchies Nezha Alhassani et Zahira Zemrani.
– Rencontre avec les enseignantes de broderie et de couture de Marrakech.
– Exposé autour de “La mémoire artisanale des femmes de Marrakech”, par Fouzia Kansoussi, chercheure en patrimoine féminin de Marrakech.
– Exposition artistique autour des professionnelles, par Anissa Derrazi, professeure à la faculté Ben Msik de Casablanca, chercheure en théâtre et en littérature andalouse.

Session de l’après-midi, à partir de 15h30 :
– Exposition artistique et patrimoniale de caftans marocains.
– Narration du conte « Si l’artisanat ne rend pas riche, il protège ; et on dit même qu’il fait vivre plus longtemps », par le conteur Mohammed Bariz.

– Hommage à la regrettée Al-Hajja Meryem Chraïbi, l’une des figures féminines nationales, emblématique de Marrakech :
– Ouverture de l’hommage par une récitation du Coran
– Allocution de bienvenue prononcée par Touria Iqbal, vice-présidente de l’Association Al Mounyia de Marrakech.
– Témoignages à la mémoire de la regrettée par Souad Elahmadi et Omar Elghouat.
– Allocution prononcée au nom de la famille par l’un de ses fils
– Témoignages, à travers un court-métrage documentaire autour de la vie de Madame Meryem Chraïbi
– Témoignages à la mémoire de la regrettée
– Séance musicale de chant, par Younes Alazali, joueur de luth, et Yousra Badawi, cantatrice.
– Cérémonie du thé, suivie par une exposition de photographies et quelques uns des petits contes de la regrettée.

Comité d’organisation : Touria Iqbal, Nezha Ibn Alhajj Soulami, Halima Boussadiq, Kelthoum Soukine


Le jeudi 13 mars 2014

Signature du livre :

Le cinéma marocain et la mondialisation, de l’écrivain Hassan Benchlikha

Mohammed Aït Laamim anima la rencontre

La signature se déroula au Riad de Jbel Lakhdar, numéro 12, médina de Marrakech, à 18 heures.



Le dimanche 30 mars 2014
Cérémonie de la distillation de la fleur d’oranger.

L’Association Al Mounyia de Marrakech pour la revivification et la préservation du patrimoine du Maroc,
en Association avec
la délégation des jeunes et des sports de Marrakech,
organise
la journée de distillation de l’eau de fleurs d’oranger
au Riad du ministère des jeunes et des sports, quartier Qasba, Mechaouer (en face de l’école de formation des instituteurs)

Programme

Session du matin, à partir de 10h :
– Allocution de bienvenue prononcée au nom de l’Association Al Mounyia de Marrakech par Jaafar Kansoussi, qui propose l’institution d’une grande fête qui débuterait à Marrakech, que l’on pourrait intituler « La zahryia de Marrakech » et qui serait l’occasion propice pour fêter la venue du printemps, autour du jour du 21 mars de chaque année. Ainsi, Marrakech pourrait se prévaloir d’une nouvelle fête populaire qui incorporerait aux festivités de la ditillation de la fleur d’oranger proprement dite d’autres réjouissances artistiques, à commencer par les dimensions historique, littéraire et musicale. Ce serait également l’occasion de revivifier es artisanats du cuivre, de la verrerie traditionnelle, du tissage, sans oublier l’art culinaire et la parfumerie. Un défilé de caftans et de costumes traditionnels empreints de la thématique de la fleur d’oranger serait également proposé.
Plusieurs départements ministériels et autres organismes devraient être associés à ce grand événement, qui pourrait favoriser l’industrie culturelle : la mairie de Marrakech, la Conseil régional, le ministère de la culture, le ministère de l’environnement, le ministère de l’agriculture, le ministère de l’artisanat, le ministère de l’éducation nationale, le ministère du tourisme, le secteur privé hôtelier.
– Allocution de Abdelouahed Elaalgui, délégué du ministère des jeunes et des sports de Marrakech.
– Exposé autour de l’importance de cette pratique ancienne, et son lien avec la civilisation de Marrakech.
– Intervention de Moustapha Lamhaddar autour de cette tradition ancestrale et de ses horizons civilisationnels et historiques.
– Début de l’opération de distillation des fleurs d’oranger, avec une explication, par des connaisseurs de cet art, de l’ensemble de ses étapes et du cérémonial qui leur est rattaché
– Repos

Session de l’après-midi, à partir de 15h :
– Séance musicale de chant malḥūn : “Ode du printemps”,  composition de Sidi Qaddour Alalami :
Et les parterres de fleurs aux mille couleurs
    Captivent qui les voit par l’éclair de ses yeux
– Exposé autour de “L’influence des fleurs et senteurs sur la musique instrumentale et le chant malḥūn”, par Noureddine Assoufi, qui enseigne la littérature arabe et andalouse.
– Intermède musical par l’artiste Younes Alazali, joueur de luth.
– Séance de musique andalouse animée par Al-Ḥājj Mohammed Azzeddine et l’Ensemble du “Cours hebdomadaire des amateurs de musique andalouse de Marrakech”.
– Intermède populaire par l’Association Labsat, sous la direction du Maallem Abderrahim Bana.
– Présentation au public des produits de la distillation.


Du 30 avril au 4 mai 2014
ATTENTION : COPIER LE PROGRAMME DEPLIANT

L’Association Al Mounyia de Marrakech organise
Samā‘ Marrakech
Quatrième édition internationale des Rencontres et de la musique soufies
Continuités du patrimoine islamique et sa préservation

Salons de samā‘, conférences, discussions, les salons les plus excellents,
exposition photographique : 20 ans de travail culturel à Marrakech,
hommage à Jean-Louis Michon : 50 ans de travail pour une reconsidération
du patrimoine marocain et sa préservation


Arguments

Cette édition s’efforce de faire comprendre le patrimoine culturel et spirituel et à le préserver, à travers des rencontres de samā‘ et de musique traditionnelle (‘arīqa ?), de même qu’elle contribue à faire de la ville de Marrakech un intercesseur dans le dialogue de l’Orient et de l’Occident.

Les objectifs

Cette édition s’efforce de réaliser les objectifs suivants :
– Renforcer l’identité et les traces vivantes de la culture et de la spiritualité marocaines.
– Intégrer progressivement cet événement stimulant dans le tableau des Festivals de la cité ocre ; participer à en faire un haut lieu du tourisme culturel et spirituel.
– Dévoiler les sages maximes et enseignements des illustres personnages du taṣawwuf, savants et saints, tout au long de l’histoire.

Thématiques de cette édition :

1 –  La réjouissance et l’écoute du samā‘

Festivités : art du samā‘, musique soufie, animées par de multiples ensembles du Maroc.

2 – Les miroirs de princes

Le sage soufi et la politique des rois ; commémoration du sultan Ahmed Almansour Assaadi.

3 – Continuités du patrimoine islamique et sa préservation

Colloques et salons de discussion avec la participation de quelques uns parmi les plus distingués des savants, enseignants-chercheurs et spécialistes dans le domaine du taṣawwuf, de l’histoire et du patrimoine, en provenance du Maroc, du monde arabe, de l’Afrique et de l’Europe.

4 – Le patrimoine et l’héritage des saints

Hommage à l’expert dans le domaine du patrimoine, Ali (Jean-Louis) Michon :
Cinquante ans de travail pour la préservation du patrimoine du Maroc

5 – Visite aux mausolées des sept saints de Marrakech
6 – Exposition de photographies : 20 ans de travail culturel à Marrakech
7 – Les salons les plus excellents : discussions et récitations des poésies des plus grands soufis, avec des intermèdes musicaux
8 – Séances d’apprentissage : dans l’art du tissage traditionnel, sous la direction de la Maallema Madame Warda (Mireille) Loopuyt ; dans l’art de l’ornementation et de la gravure architecturales et dans l’art du chant soufi.


Programme de la quatrième édition

Le mercredi 30 avril 2014-10-01

17h

Cérémonie d’ouverture du Festival

– Exposition de photographies : 20 ans de travail culturel à Marrakech. Cette exposition demeura en place pendant toute la durée de cette quatrième édition.
– Cérémonie de samā‘, qu’anima le section Iissawyya de Marrakech, ensemble du Ḥājj Mohammed Bagrou, sous la direction du préposé Al-Ḥājj Albachir.
– Séance de samā‘ de Grenade, qu’anima l’artiste Baha Ronda, accompagnée par l’ensemble Rūḥ aṭ-ṭarab.

Lieu : Riad Ouida – Mechaouer, direction régionale du ministère de la jeunesse et des sports.

21h

– Les salons les plus excellents : discussions autour de l’art du samā‘ et de la poésie soufie.
– Intermèdes musicaux, et rencontre avec le musicien joueur de luth Abderrahmane (Marc) Loopuyt.
– Ensemble de la zaouia bouaazzaouia pour l’éloge prophétique.

Lieu : Qsour Agafay, dans le quartier Elqsour de la ville antique.


Le jeudi premier mai 2014

10h

Colloque “Les miroirs de princes : commémoration du sultan Ahmed Almansour Assaadi”
Lieu : Riad de Jbel Lakhdar

15h30

Séance de samā‘ donnée par l’ensemble de l’Imam Ibn Al-‘arīf, sous la direction du préposé Idris Souabni
Lieu : Jardin de Moulay Abdessalam

18h

Colloque : Continuités du patrimoine islamique et sa préservation
Lieu : Riad de Jbel Lakhdar

21h

Cérémonie de musique andalouse, qu’animèrent :
L’ensemble des “Frères de la pureté”, avec la contribution de Monsieur le Professeur Ahmed Chiki
L’ensemble de samā‘ Al-Fatḥ pour les jeunes de Marrakech, sous la direction de Moulay Jaafar Almoutawakkil

Lieu : Riad Ouida – Mechaouer, direction régionale du ministère de la jeunesse et des sports.


Le vendredi 2 mai 2014

10h

Séance de samā‘ à la zaouia tijanyia, dans le quartier Mouassine

16h

Colloque : Continuités du patrimoine islamique et sa préservation
Lieu : Riad de Jbel Lakhdar

21h

– Cérémonie de samā‘, qu’animèrent :
L’ensemble des gens des Signes des bienfaits (Marrakech)
L’ensemble de samā‘ de la zaouia charkaouia

– Hommage par ceux qui conservent dans leur cœur la mémoire des éloges prophétiques et des Signes des bienfaits : au Maître des chanteurs, le vénérable Mohammed Abdessalam Alidrissi, qui porte l’éloge de la seigneurie (al-jināb ?) prophétique ; et au Maître des muezzins de Marrakech, Monsieur Abdeljalil Taha.

Lieu : parvis de la mosquée des libraires (Koutoubia)


Le samedi 3 mai 2014

6h

Dorure du levant “aṣ-ṣabbūḥī” : nawbat andalouse des Amants épris (al-‘uššāq)
Orchestre de musique andalouse sous la direction de Monsieur le Professeur Mohammed Azzeddine.
Lieu : pavillon du jardin de la Ménara

15h

Cérémonie de samā‘ qu’anima l’ensemble de Tameslouht pour l’éloge prophétique et le samā‘
Lieu : Jardin de Moulay Abdessalam

17h

Colloque : Continuités du patrimoine islamique et sa préservation
Lieu : Riad Ouida – Mehaouer, direction régionale du ministère de la jeunesse et des sports.

21h

Nuit de la Burda

– Cérémonie de samā‘ qu’anima l’ensemble de Monsieur le Professeur le chanteur Mouhsin Nourch.
– Séance musicale, par le joueur de luth Monsieur le Professeur Younes Alazali et Mademoisselle Yousra Badawi.
– Célébration en l’honneur de Monsieur le Professeur le musicien Julien Jalal Addine Weiss (fondateur de l’ensemble Al-Kindī d’Alep pour la musique spirituelle).
– Séance musicale, par Yousra Badawi et Assia Aït Brik, avec l’ensemble “Rūḥ aṭ-ṭarab”, sous la direction de Karim Aït Brik.

Lieu : Riad Ouida – Mechaouer, direction régionale du ministère de la jeunesse et des sports.



Le dimanche 4 mai 2014

10h

– Visite des mausolées des septs saints de Marrakech (départ à partir du mausolée de Sīdī Yūsuf Ibn ‘alī).
– Séances de samā‘, dans les mausolées de Maître Abū Al-‘abbās As-Sabtī et de l’Imam Al-Jazūlī.

16h

– Cérémonie d’hommage à Monsieur le Professeur Ali (Jean-Louis) Michon : un demi-siècle de travail pour la préservation du patrimoine marocain.
– Intermèdes musicaux, par Monsieur le Professeur Abderrahmane Marc Loopuyt.


Cérémonie de clôture

Séance de samā‘ qu’anima l’ensemble de la Tariqa Boudchichia pour l’éloge prophétique et le samā‘.

Lieu : Riad Ouida – Mechaouer, direction régionale du ministère de la jeunesse et des sports.

Parallèlement aux activités de cette quatrième édition et pendant toute sa durée, se déroula, entre 10h et 18h, un atelier de tissage traditionnel, sous la direction de l’experte et Maallema Madame Warda (Mireille) Loopuyt.


Mesdames et Messieurs les participants aux colloques

Colloque « Les miroirs de princes » :

– Bahija Simou, Historienne et directrice des Archives Royales.
– Abderrahim Benhadda, Historien et doyen de la faculté des lettres, Université Mohammed V.
– Abderrahmane Kadimi, Historien et professeur honoraire à la faculté de lange arabe de Marrakech.
– Racha Mohammed Ali, Architecte et chercheure dans le domaine des constructions historiques saadiennes, Egypte.
– Taoufiq Alqoubaïbi, Professeur d’histoire à la faculté des lettres de Marrakech.
– Aziz Bensaleh, Conteur et enseignant en histoire.


Colloque « Les continuités du patrimoine islamique et sa préservation » :

– Idris Alfassi Alfihri, Universitaire et orateur de la mosquée Alqarawyin de Fès.
– Abdelaziz Attouri, Expert du patrimoine et ancien directeur du bureau du patrimoine mondial à l’Unesco.
– Faouzi Skalli, Universitaire et directeur du « Festival des Musiques sacrées de Fès ».
– Hassan Ridouane, Directeur de l’Ecole nationale d’architecture de Rabat.
– Nadia Errzini, Historienne des arts islamiques et conservatrice du musée du patrimoine religieux de Tétouan.
– Rachid Alhouda, Architecte et Expert du patrimoine des cités antiques.
– Faysal Chaabi, Expert des arts patrimoniaux et des artisanats.
– Mohammed Aït Laamim, Universitaire, écrivain et critique littéraire.
– Mohammed Maouhoub, Universitaire, professeur de philosophie.
– Abdessalam Addamoussi, Universitaire et expert de la restauration des constructions historiques.
– Mohammed Belarbi Charkaoui, Universitaire et secrétaire général de l’institution de la mosquée Hassan II.
– Talal Abdelmalek, Universitaire et chercheur en mathématiques et arts du tracé, Université Cadi Ayyad.
– Touhami Alharraq, Chercheur universitaire et expert du patrimoine musical.
– Moulay Hicham Assaaïdi, Chercheur en patrimoine religieux et orateur de la mosquée antique de Bab Doukkala.
– Moustapha Lamhaddar, Professeur de littérature arabe et andalouse et expert des artisanats.
– Mohammed Alhajjouji Alidrissi, Universitaire et chercheur en patrimoine philosophique et soufi.
– Touria Iqbal, Poétesse et chercheure dans les sciences du taṣawwuf.
– Otman El Mernissi, Chercheur en histoire de la pensée philosophique arabe.
– Salma Abu Alaala, Professeure à l’Institut d’études politiques de Paris et chercheure à l’Université de Warwick en Angleterre.
– Daoud Gril, Professeur d’études islamiques à l’Université d’Aix en Provence.
– Mireille Loopuyt, experte en tissage traditionnel.


Colloque « Hommage au Professeur Ali (Jean-Louis) Michon : un demi-siècle de travail pour la préservation du patrimoine marocain » :

Mesdames et Messieurs les participants :

– Ahmad Attaoufiq, Historien et écrivain, ministre des Habous et des Affaires Islamiques.
– Mohammed Valsan, Directeur de la revue « Sciences sacrées », France.
– Solange Michon, Historienne de l’art et experte en médecine naturelle, fille de Ali (Jean-Louis Michon).
– Taieb Chouiref, Chercheur et enseignant en sciences du taṣawwuf, France.
– Thierry Baclan ( ?), Chercheur en sciences traditionnelles, France.
– Nouria Garcia Massib, Maître de calligraphie arabe.
– Mahassine Rassikh, Chercheure en patrimoine des artisanats.
– Abderrahmane Marc Loopuyt, Expert en musique traditionnelle et joueur de luth.
– Jaafar Kanssousi, Directeur des rencontres « Samā‘ Marrakech ».


Direction de cette quatrième édition :

Directeur des rencontres : Jaafar Kansoussi
Directeur artistique : Mourad Badawi

Comité de communication :

Abderrahmane Mazigh
Wafa Taghrai
Amine Assaaïdi
Mohammed Alharazi

Comité d’organisation :

Touria Iqbal
Mahassine Rassikh
Nezha Soulami
Halima Boussadiq
Moustapha Lamhaddar
Abdelouahed Alaalki
Moulay Hicham Assaaïdi
Ahmed Bencherki
Mohammed Berrada
Afifa Zemrani
Moulay Saïd Almoutawakkil
Sara Abu Assabr


Le samedi 21 juin 2014

Fête « Chaabana »

Séance de musique andalouse qu’anima l’ensemble du cours hebdomadaire de musique andalouse de Jbel Lakhdar, avec une Nzaha (fête champêtre) à l’espace Al Maqam à Tahennaoute.

Le mercredi 11 Ramadan 1435, correspondant au 9 juillet 2014

Les nuits du Ramadan

Conférence intitulée :

L’architecture de la médina : un modèle humain pour le temps à venir

Donnée par l’architecte et expert des questions du patrimoine des cités islamiques Rachid Alhouda.

Au 12, Riad Jbel Lakhdar, à 22h30


Le samedi 28 Ramadan 1435, correspondant au 26 juillet 2014

Les nuits du Ramadan

Conférence intitulée :

Les arts du livre : modèles de copies manuscrites de la Guérison (Shifa) du Cadi Ayyad

– Le Docteur Idris Alfassi Alfihri, orateur de la mosquée Alqarawyine et professeur à la faculté de loi religieuse de Fès.
– Othmane Alfassi Alfihri, professeur et formateur en arts de l’embellissement du livre.

La conférence fut suivie d’une séance de chant d’extraits de l’ôde An-Nadirat Al-Aaynyia (« Les Raretés essentielles »)  du Maître Abdelkarim Al-Jili
par l’Ensemble des jeunes de Marrakech pour le madih et le samā‘, sous la direction de Moulay Jaafar Almoutawakkil.

Au 12, Riad Jbel Lakhdar, à 22h30.


Les membres du bureau actuel de l’Association
Août 2014

Mesdames et Messieurs :

Jaafar Kansoussi : Président

Touria Iqbal
Jamal Eddine Alahmadi
Karim Alidrissi Alqaitouni
Afifa Zemrani
Moustapha Lamhaddar
Halima Boussadiq
Moulay Hicham Essaïdi
        Vice présidents

Mahassine Rassikh : Secrétaire générale
Ahmed Bichra : Vice secrétaire général
Mourad Badawi : Trésorier
Ahmed Bencherki : Vice trésorier

Nezha Ben Alhaj Soulami
Lalla Naïma Alaoui
Souad Layadi
        Conseillers

ASSOCIATION AL MOIYA DE MARRAKECH © 2015. Designed by SGGI