• slideheader0
    slideheader0
  • slideheader1
    slideheader1
  • slideheader2
    slideheader2
  • slideheader3
    slideheader3
  • slideheader4
    slideheader4
  • slideheader5
    slideheader5
  • slideheader6
    slideheader6
  • slideheader7
    slideheader7
  • slideheader8
    slideheader8
  • slideheader9
    slideheader9
  • slideheader10
    slideheader10
  • slideheader11
    slideheader11
  • slideheader12
    slideheader12
  • slideheader13
    slideheader13
  • slideheader14
    slideheader14
  • slideheader15
    slideheader15

A+ A A-

SAMAA MARRAKECH 2015

SAMAA MARRAKECH
du 29 avril au 03 mai 2015
5ème édition du festival des Rencontres et Musiques soufies
« Spiritualité de l’Islam : Voies d’ouverture, Juste milieu et Amour »

Hommage aux Koutoubiyines de Marrakech
L’Association Al Muniya de Marrakech pour la revivification et la préservation du patrimoine du Maroc organise

la cinquième édition des Rencontres et Musiques soufies de Marrakech, dédiée à la méditation du renouveau inédit de l’horizon spirituel.

Ce festival a pour ambition de préserver un patrimoine mondial artistique, culturel et spirituel à travers les rencontres, les chants et les musiques soufis et faire de Marrakech un haut lieu de médiation culturelle Orient/Occident. A cet effet, ces rencontres se proposent d’aborder l’un des fondements essentiels du Soufisme, à savoir : la Connaissance et l’Amour à travers des conférences, des cénacles et des concerts de musiques traditionnelles. En plus, cette édition rend hommage à la mémoire culturelle des Koutoubiyines à travers la célébration d’une prestigieuse maison d’édition « Fons Vitae » et sa directrice Aicha Virginia GRAY HENRY qui dédie son œuvre à établir un lien providentiel entre son pays, l’Amérique, et la grande tradition spirituelle musulmane. Ce rendez-vous rend aussi hommage à l’écrivain égyptien Youssef ZIEDAN qui symbolise le renouveau de la grande littérature arabe contemporaine pétrie d’enracinement spirituel. La cinquième mawssimiya de Samâa Marrakech met à l’honneur les Arts du Livre à travers la célébration des trésors des bibliothèques de Tombouctou en souvenir de la mémoire du Shaykh Baba TOMBOUCTI qui compta parmi les Ulémas de Marrakech à la fin du XVIème siècle. L’hommage est rendu également au « Maroc Médiéval : un empire de L’Afrique à l’Espagne », lors d’une rencontre avec les deux commissaires de cette exposition inédite, les historiennes Bahija SIMOU et Yannick LINTZ, exposition qui a lieu simultanément au Louvre (Paris) et au musée Mohammed VI de Rabat.

L’esplanade de la Koutoubia, jadis forum des libraires, consacre les chants nocturnes de la Bourda à la célébration de cette nouvelle génération des maîtres du chant spirituel en la personne de Maître Haj Mohamed AZEDDINE.

Présentation

A l’instar de ses précédentes, cette cinquième mawsimiya de samâa Marrakech qui sera tenue du 29 avril au 03 mai 2015, s’articulera autour des valeurs éthiques de la tradition islamique et son horizon spirituel et posera comme thématique de discussion « Spiritualité de l’Islam : Voies, Ouverture, Juste milieu et Amour, hommage à la mémoire des Koutoubiyines de Marrakech ». Cette session se déclinera selon une programmation étoffée qui mêlera à la fois concerts de musique et conférences-débats d’une très grande qualité intellectuelle, lesquels s’articuleront autour de thèmes relevant du patrimoine spirituel et soufi qui a une véritable incidence dans la culture arabo-musulmane et notamment dans l’histoire de notre pays le Maroc. Des figures bien visibles dans l’espace culturel, chercheurs, professeurs universitaires et spécialistes nationaux et internationaux animeront les colloques de cette cinquième édition, avec la participation éminente de :

Aicha Virginia GRAY HENRY (USA), témoigne en Occident pour les « figures lumineuses de la spiritualité musulmane », par son parcours éloquent, acquis au prix de ses travaux de valeur en matière de mystique comparée, en sciences religieuses et en histoire de l’art. Cette personnalité réputée du monde anglo-saxon est aussi présidente des éditions FONS VITAE, « Source de vie », fondée en 1997, qui se spécialise dans la traduction et la publication de textes classiques de la spiritualité musulmane dans son approche interreligieuse.

Youssef ZIEDAN (Egypte), est l’un des plus prestigieux écrivains arabes vivants, et le romancier arabe le plus lu aujourd’hui. Sa carrière universitaire en Egypte, il l’a inaugurée sous le signe des études sur le Soufisme. Il consacra en effet plusieurs études à des figures emblématiques du tassawwuf telles que le grand maître yéménite : Abdelkarim JILI, Abdelqader JILANI, le saint patron de Bagdad, et le Shaykh Al Akbar IBN ARABI. De par sa formation philosophique, il publie une étude comparative au sujet des quatre épitres principales traitant du thème traditionnel : Hay Ibn Yaqzan depuis celle d’Ibn Sina jusqu’à celle d’Ibn Tufail, le grand maître du tassawwuf et de la Falsafa, mort et enterré à Marrakech. Youssef ZIEDAN crée la surprise en publiant les romans les plus largement répandus aujourd’hui dans le monde arabe. L’auteur de « Azazel », le Booker arabe de l’année 2009 (le prix international pour la fiction littéraire arabe), a marqué la scène littéraire par une production féconde et diversifiée dont « le Nabatéen », « Mohal », et autres essais portant sur les nouvelles pratiques religieuses déviantes en Islam. Il est aussi chroniqueur du quotidien égyptien Al Ahram, et de la tribune libre « Minbar Hur » sur les ondes de la radio Medi1. Enfin, en sa qualité d’expert en manuscrits arabes anciens, il a longtemps travaillé à la section des manuscrits à la Grande Bibliothèque d’Alexandrie.

-Hommage à Ahmed baba TOMBOUCTI, les sentiers du savoir et des manuscrits entre Marrakech et Tombouctou.

-Hommage au « Maroc médiéval, un empire de l’Afrique à l’Espagne » (Musée du Louvre à Paris et Musée Mohammed VI à Rabat)

Une conférence-débat est animée par les deux commissaires de cette exposition, Bahija SIMOU, historienne et directrice des archives royales, Rabat, Maroc, et Yannick LINTZ, directrice du département des arts de l’Islam au musée du Louvre, Paris. Les deux conférencières présentent ce grand événement culturel et patrimonial qui aura marqué l’année 2014-2015, et invitent le public à méditer et à apprécier cette Bahija SIMOU période d’apogée de l’Occident musulman.
Yannick LINTZ Ce prestigieux patrimoine culturel des grandes dynasties qui se sont succédées à travers l’histoire du Maroc de cette époque, ayant uni jadis les deux rives de la Méditerranée, jette une fois de plus le pont aujourd’hui entre les cultures autour du Maghreb et l’Europe à travers élévations intellectuelles et réalisations artistiques.

Au pied de la Koutoubia, un hommage est rendu à Maître Haj Mohamed Azzedine qui demeure incontestablement l’une des figures emblématiques du samâa et de la musique arabo-andalouse au Maroc

A l’ombre de ce monument le plus prestigieux du Maghreb , sur son esplanade qui fut jadis le théâtre du conteur Kbiri et « ses titres de gloires », un nombre de lecteurs partagent, en souvenir des Koutoubiyines, un nombre de récits littéraires et textes historiques en hommage à cet endroit de culte comme de culture qui, aux temps passés, se voulut un véritable centre culturel dédié aux Arts du livre et de la calligraphie arabe.

Participants aux colloques:

« Spiritualité de l’Islam : Voies d’ouverture, Juste milieu et Amour »

 

1-Hommage à Aicha Virginia GRAY HENRY

Paul BALLANFAT
Ecrivain, professeur de philosophie à l’université de Galatasaray, spécialiste du soufisme ottoman et persan – Turquie
« Le soufisme critiqué par le soufisme »

Patrick LAUDE
Professeur de théologie à Georgetown University, philosophe, écrivain – Qatar
« Y a-t-il place pour la spiritualité dans le monde d'aujourd'hui ? »

Denis GRIL
Professeur de langue arabe et d'islamologie à l’université d’Aix-Marseille, spécialiste du soufisme – France
« L'actualité des Êpitres (Rasâ'il) du Shaykh al-Darqâwî » رسائل الشيخ الدرقاوي ومطابقتها لحاضرنا

Jane CASEWIT
Enseignante, consultante internationale en éducation traditionnelle, traductrice spécialisée en pédagogie islamique- USA
« L'éducation des enfants et l'ouverture au sacré »

Alan GODLAS
Professeur de religion, spécialisé en études islamiques et en soufisme, University of Georgia-USA
« Invoquer les bénédictions sur le Prophète : les points de vue des commentateurs coraniques soufis »

Kenneth Abdel Hadi HONERKAMP
Professeur d’études islamiques et de langue arabe à la Georgia University, spécialiste des manuscrits arabes conservés au Maroc – USA
« Un cheminement du cœur, de Peshawar à Marrakech, et au-delà »

 

Michael Abderrahmane FITZGERALD
Directeur du Center for Language& Culture de Marrakech, traducteur – USA- Maroc
« Fons Vitae et les traductions d’Ahmad ibn `Ajîba-1 : en compagnie du Shaykh »

-Touria IKBAL: poète, traductrice, et chercheur en soufisme. Auteur du livre « les Noms Divins », 2014, Marsam, Rabat. –Marrakech 

« La dimension de l’amour dans le soufisme »

 

Khireddine MOURAD
Poète, écrivain, professeur à l’université Cady Ayyad de Marrakech et auteur de plusieurs études sur le Soufisme-Maroc

Mohamed MAOUHOUB
Philosophe, spécialiste de la philosophie allemande et professeur à l’université Cadi Ayyad de Marrakech. Il est aussi traducteur auteur d’un livre sur la philosophie, la traduction et leur rapport. –Maroc
« Limites des modernes dans l’approche du religieux »

Khalid BELQACEM
Critique littéraire et traducteur, directeur de la revue La Maison de la poésie, chercheur en Soufisme et son rapport à la littérature. Auteur de
« L’écriture et le Soufisme chez IBN ARABI » et de divers romans en langue arabe-Maroc

Mohamed Fouad ARESMOUK
Professeur d’arabe au Center for Language& Culture de Marrakech, islamologue, traducteur– Maroc
« Fons Vitae et les traductions d’Ahmad ibn `Ajîba-2 : éclairages spirituels »

Philippe MOULINET
Magistrat, philosophe, écrivain – France
« La voie soufie, sa fin et ses moyens »

Tayeb CHOUIREF
Enseignant-chercheur, spécialiste du soufisme –France
« L'interprétation spirituelle des hadiths »

Dominique WOHLSCHLAG
Ecrivain, indianiste, professeur de sanscrit – Suisse
« Soufisme et hindouisme : éclairages mutuels »

2-Hommage à l'écrivain Youssef ZIEDAN

Hassan NAJMI
Poète et romancier, ex président de l’Union des écrivains du Maroc, et président de la Maison de la poésie. Il est aussi l’auteur de plusieurs essais et publications dont notamment des écrits sur le patrimoine oral et chants populaires-Maroc

Amani FOUAD
Professeur universitaire et critique littéraire, auteur d’importantes études sur le roman arabe- Egypte

Mohamed AIT LAAMIM
Professeur de littérature arabe au Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation à Marrakech. Critique littéraire et traducteur de plusieurs ouvrages dont une traduction partielle du Coran. Il a publié plusieurs essais littéraires notamment sur le poète AL MUTANABBI- Maroc

3-Hommage à Ahmed BABA TOMBOUCTI : « Les sentiers du savoir et des manuscrits entre Marrakech et Tombouctou »

 

Ahmed CHAOUQIBINEBINE
Historien et conservateur de la Bibliothèque Royale de Rabat.
Expert en manuscrits arabes et auteur de plusieurs études en Codicologie et essais en littérature arabe –Maroc

 Professeur et khatib d’Al Quaraouiyine-Fès

 

Susana MOLINSLLITERAS
Spécialiste des manuscrits de Tombouctou, enseignante au département d’Etudes Historiques de l’Université de Cape Town- Afrique du Sud

 

4-Hommage à Mohamed AZZEDDINE

Noureddine SOUFI
Professeur de littérature arabe et chercheur en patrimoine « Andalousi ». Président de la Coordination de l’œuvre des zaouïas de la région de Marrakech-Maroc

Mohamed Thami EL HARRAK
Chercheur en musique spirituelle et Président de la fondation Addakirînes- Maroc

 Ali REBBAHI : coordinateur des programmes de samâa à la cour royale-Rabat

Ensembles de musiques et chants soufis

Les soirées sont consacrées à des concerts musicaux animés par d’illustres ensembles de la musique spirituelle et de chants soufis, du Maroc et d’ailleurs ; avec la participation de: L’ensemble ANNAJÂH pour la musique et le chant soufis sous la direction du Shaykh Hâtim EL FARCHICHI- Tunisie

L’ensemble des voix féminines ALLEGRO- Bosnie

L’Ensemble MARIFAT pour la musique spirituelle -Pakistan
« We see Music as a means for promoting Love, Peace and interfaith Harmony »

L’ensemble national marocain pour le samâa et le madîh avec la participation de grands mâdîhines et chantres de panégyriques soufis

L’ensemble du chant arabo-andalous de feu Haj Abdelkarim RAÏS sous la direction de Maître Mohamed BRIOUEL

L’ensemble DALÂ’IL AL-KHAYRAT de Marrakech

L’ensemble AL FATH de Marrakech sous la direction
de Moulay Jaafar EL MOUTAOUAKIL


L’ensemble de la zaouia ZAOUIACHERQAOUIA de Bejaâd


L’ensemble du SAMÂA de Tamslouht

Ateliers

Pendant tout le Festival, un atelier de l’Art calligraphique arabe sera animé par les deux maîtres calligraphes
Abdelghani OUIDA (Maroc)
et
Nuria GARCÍA MASIP (Espagne).
Un atelier d’initiation à l’Art du tissage traditionnel se tiendra également pendant toute la durée du Festival sous la direction de
Warda LOOPUYT
experte en tissage.

Comité de rédaction

Jaafar KANSOUSSI
Directeur des Rencontres

Mahassine RASSIKH

Comité artistique

Mourad BADAOUI
Directeur artistique

Karim IDRISSI KAITOUNI

Abderrahmane Marc LOOPUYT

ASSOCIATION AL MOIYA DE MARRAKECH © 2015. Designed by SGGI